AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerGroupesMembresConnexion

Partagez | 
 

 Vesper Narcissia Constance Poison

Aller en bas 
AuteurMessage
Vesper N.C. Poison
Midnight Poison
Midnight Poison
avatar

Féminin Nombre de messages : 27
Age : 27
Localisation : Chaudron Baveur
Date d'inscription : 06/02/2008

___PENSINE___
Niveau d'étude: 6ème année
Maison / Profession: Where dwell the brave at heart/ Junkiie du Château?
Rôle:
MessageSujet: Vesper Narcissia Constance Poison   Mer 20 Fév - 18:17

I. Formalités

Avatar :
Alexis Bledel
Codes :
Profil & Feuille de Personnage :

II. Hors Jeu

Prénom & Age :

Aglaée & Seize Ans
D'où connaissez vous le forum :
J'ai connu .:Aparecium:. par son Administrateur Aaron Hamilton.
Ce qui vous a incité à vous inscrire :
Au début, j'étais partie pour m'inscire sur .:Polynectar:. et puis j'ai reçu un MP de l'Administrateur m'informant que le forum voyait sa cote de popularité en berne et qu'il me conseillait de venir sur .:Aparecium:. J'ai tout de suite accroché à l'Histoire, qui m'a permise de perfectionner un peu le personnage de Vesper...
Note globale que vous y atribueriez :
Je me vois mal attribuer une note à un forum sur lequel je n'ai pas encore joué; tout de fois, je peu déjà lui mettre 7/10 pour son concepte original, son design soigné et son Règlement très sérieux. Voilà!
Suggestions diverses :
Pas pour le moment en tout cas...elles viendront san doute plus tard!


Dernière édition par Vesper N.C. Poison le Ven 22 Fév - 2:44, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://autempsde-versailles.actifforum.com
Vesper N.C. Poison
Midnight Poison
Midnight Poison
avatar

Féminin Nombre de messages : 27
Age : 27
Localisation : Chaudron Baveur
Date d'inscription : 06/02/2008

___PENSINE___
Niveau d'étude: 6ème année
Maison / Profession: Where dwell the brave at heart/ Junkiie du Château?
Rôle:
MessageSujet: Re: Vesper Narcissia Constance Poison   Mer 20 Fév - 19:12

ROLE PLAY DE PRESENTATION


Welcome To My Neverland

Enfermés. Prisonniers. Maîtrisés.
Ces trois mots résumaient parfaitement la situation. Aucun des deux êtres
qui se trouvaient ainsi sous la pluie, livrés aux ailes humides et
ruisselantes qui s'abattaient inlassablement sur corps et vêtements, ne
se sentait capable de bouger. Elle, blotie dans ses bras, ne faisait
rien que respirer, humer pour l'éternité l'odeur sucrée qui émanait du
corps blanc, pâle à faire peur et plus dur que la plus polie des
pierres.

Quand à Lui, il la serrait si fort contre lui qu'il avait
l'impression que leurs coeurs par leur poitrines jointes l'une contre
l'autre, n'avaient fait que fusionner pour battre lourdement en seul
témoin d'un amour plus grand que toute épreuve, plus dévastateur que
toute mort. L'averse pourtant, ne s'appaisait pas et il semblait
qu'elle prenait un malin plaisir à s'intensifier encore et encore. Mais
quelle force, aussi puissante qu'elle fût et provenant de Mère Nature,
aurait pû venir à bout du lion et de l'agneau?


Brusquement, il la lâcha et sous le choc, la jeune fille tituba et faillit tomber. Retenue à temps par les bras vigoureux du jeune homme, elle gardait la tête baissée, les paupières clauses rivées sur le sol boueux de
l'avant-jardin dans lequel elle aimait tant lire ou simplement rêvasser
pour s'endormir dans un soupir bienheureux. Chaque fois, il avait été
là et à la voir ainsi couchée dans ce tapis d'herbe vert, ses longs
cheveux éparpillés sur ce tapis de verdure, elle lui paraîssait plus
belle que jamais, lovée dans un havre de paix et dénuée de
tout soucis...Arriverait-il donc un jour à se pardonner d'avoir posé ses
charbons ardents sur le beau visage albinos, mangé par ses yeux
noisettés? Probablement jamais.

Mais en cet instant, Elle n'avait en rien l'air appaisée, au contraire,
elle lui semblait plus vulnérable que jamais et Il se souvint des paroles de sa soeur "Elle t'aime, c'est évident!" Comment pouvait-elle aimer une créature aussi monstrueuse, aussi égoïste que lui?


Alors doucement, il releva d'un doigt sous le menton orgeuilleux le visage de la jeune fille et sous la pluie et de part la sombre nuit d'autonme, il semblait taillé dans un nacre légèrement rosé. Alors, il cèda. Comment ne pas cèder, c'était trop beau, trop sublime, trop exquis pour ne pas être
goûté. Délicatement, le jeune homme posa ses lèvres bleues sur le rosé des siennes.

« Miss...Vesper Narcissia Constance Poison? »

Au son de cette voix claire et froide, voix semblable à celles des annonceurs de trains ou de répondeurs téléphoniques, fit tant crisser sur le parchemin la longue plume d'oie qu'elle parcourait à vive allure qu'elle manqua de le perforer, se contentant de laisser un longue traînée d'encre en fin de phrase. Telle la signature de Marie Atoinette de France lorsqu'elle avait inscrit son nom au bas de son contrat de mariage. Classe.
Cette pensée la fit sourir alors qu'elle relevait la tête pour plonger son regard plus clair encore que son encre dans celui de l'infirmière qui venait de l'interpeller. Cette dernière était restée impassible nullement consciente du dégât qu'elle avait causé. Sans doute avait-elle déjà ruiné bon nombres de carrières alors...pourquoi pas la sienne?

« Oui? »

« Le Professeur Cullen va vous recevoir »

La jeune fille se leva alors du banc d'un mouvement leste et gracieux qui agita sa cheveulure brune et crêpue, qu'elle n'avait nullement songé à dissimuler. Certes, ces mèches d'un brun très fonçé, coupés en frange qui retombait sur son front et dont le reste se répandait pêle mêle sur ses épaules, n'avaient rien d'arrangés. Son énorme masse très légèrement bouclée et d'un volume à nicher des mites était un des points faibles de son physique...pour une mode résolument tournée vers les cheveux blonds impécablement lissés et soyeux. Les siens étaient crêpus, très secs et déjà traversés de quelques mèches blanches. Pour sa part, l'adolescente en était plutôt fière. D'une certaine façon, c'était sa façon à elle d'envoyer royalement ballader le personnel de l'Hôpital. Pourquoi?

Chacun sa façon de supporter la maladie...

S'étant donc levée afin de faire jouer son arme de décontenance, elle plia en quatre le parchemin qu'elle s'était éfforçé de garder impeccable et le fourra dans son sac en cuir. Noir et porté en bandoulière, il allait avec le reste de son vêtement très simple et peu voyant, la tenue du genre de fille qui veut passer inaperçue: jean fonçé sur bottines noirs à lacets, pull à col roulé noir (bien que l'on se situait en plein mois d'Août) sur veste de jean aussi fonçé que le pantalon.
Cependant, elle n'avait pas la moidre idée qu'avec cette acoutrement et ses cheveux qui laissaient à désirer, elle attirait l'attention sur sa peau d'une blancheur de lait, parsemé de petites tâches de rousseur à peine visibles mais surtout, surtout, ses deux prunelles d'un bleu si clair, si azurés que la flamme espiègle qui y brillait les faisaient resortir d'avantage encore. Veloutés par de longs cils noirs, elle n'en devinait pas tout le pouvoir d'attraction...et ne le verrait sans doute jamais! Pourquoi?

Chacun sa façon de supporter la maladie...

« Par ici Mademoiselle » fit tout simplement l'infirmière en lui ouvrant la porte du cabinet médical. Iceberg. Nancy Iceberg, non Nancy Light. Personne n'est parfait...

[center]Bien que le cabinet du Professeur Cullen lui était familier, la jeune fille se sentait toujours quelque peu mal à l'aise devant le grand bureau en bois de chaîne où thrônaient bon nombre de dossiers et d'appareils à osculter.
Pouvait-elle parler de peur? Non. C'était une des rares choses qu'elle avait ressentit et il en fallait beaucoup pour la sortir de cette impassibilité presque maladive. Enfin beaucoup...lorsqu'elle avait ses crises, c'était autre chose. En avait-elle peur? A y mettre sa main au feu!
Carlisle Cullen, Professeur et Chercheur en matières de maladies magiques sanguine la suivait depuis le début. Un homme assez aimable quoique trop préventif et anxieux lorsqu'il s'agissait de sa passiente. Une des seules, la Leuémie Magique étant une des maladies incurables et contagieuses les plus mystérieuses...à un si jeune âge, les effets secondaires étaient assez spectaculaires quoique peu fréquents.
Il fit assoir la jeune fille devant lui. Tenant à la main un dossier qui devait contenir les résultats de ses analyses, elle devina dans son regard une inquiètude...habituelle pour son état avançé.

« Comment vas-tu Vesper? »

« Je pense que vous êtes beaucoup plus renseigné que moi la dessus... »
Le ton était quelque peu trop sarcastique et plus sur la défensie qu'elle ne l'aurait voulu mais elle réagissait toujours de cette façon lorsqu'il s'agissait de son état de santé. Très tôt après avoir appris de quoi elle souffrait, elle s'était braquée contre deux choses: la pitié et l'excès de gentilesse. Sa façon à elle de se protèger et de prouver qu'elle n'était pas aussi handycapée qu'on voulait le croire.
« Une rechute, c'est ça? »

« En effet...mais minime, mois importante que celle de l'année dernière. Néanmoins, le traitement ne fonctionne pas comme je l'avais prévu. Aussi...je souhaite que tu sois doublement vigilente...en appliquant de nouvelles mesures sécuritaires. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://autempsde-versailles.actifforum.com
Vesper N.C. Poison
Midnight Poison
Midnight Poison
avatar

Féminin Nombre de messages : 27
Age : 27
Localisation : Chaudron Baveur
Date d'inscription : 06/02/2008

___PENSINE___
Niveau d'étude: 6ème année
Maison / Profession: Where dwell the brave at heart/ Junkiie du Château?
Rôle:
MessageSujet: Re: Vesper Narcissia Constance Poison   Mer 20 Fév - 20:26

Vesper faillit lever les yeux au ciel. Mais elle se resaisit juste à temps, se contentant de taper discrètement du pied et d'enfoncer ses ongles dans la paume vierge de toute protection de sa main...que le sang coule puisqu'il était bousillé de toute manière. Bousillé oui, il lui faisait faire n'importe quoi! Dégénerer d'un moment à l'autre, lui donnait des crises d'angoisse, la rendait agressive et, dans les cas extrêmes, dangereuse. Alors autant en finir. Elle qui ne pouvait pas voir de sang, elle tomberait certainement dans les pommes et échaperait à cet entretien qui commençait sérieusement à la saouler...et à l'énerver.

Des mesures sécuritaires supplémentaires...qu'allait-il encore lui faire avaler? Au Collège Poudlard, elle passait déjà pour la junkie de service en avalant toute sorte de saloperies pour maîtriser ses pulsions ou tout simplement, pour tenir la journée! Aucun ami -non qu'elle s'en plaignait!- mais des regards de travers. On pensait même qu'elle s'empoisonnait comme l'avait fait son père Felix dans ses jeunes années avant de reprendre l'entreprise familiales de...poisons, quoi d'autre? Un rictus de dégoût s'échappait des lèvres pâles.

« Et quelles seraient ces mesures? Encore des potions et des injections? »

« Non rassure-toi. C'est...cela demandera des sacrifices plus...psychologiques. Non que tu ne sois déjà pas mal coupée du reste de tes camarades de classe. Tu connais d'ailleurs mon point de vue sur la question...»

« Quitter l'Ecole? Jamais! Ca serait laisser gagner la maladie et je le refuse! Ca fait quatre ans que je lute. Elle a détrui la liaison de mes parents...elle ne détruira pas mon avenir que je vois loin devant moi! »

Elle n'aurait pu trouver discours plus pathétique...chose qu'elle détestait parce qu'il reforçait le sentiment de pitié que les "initiés à ses malheurs" éprouvaient à chaque fois qu'elle foulait leur sol. Cette pitié, cette culpabilité qu'elle ne pouvait pas, qu'elle ne voulait pas voir dans les yeux des autres, en particuliers dans ceux aussi bleu que les siens de sa mère Grace...C'était toujours la même discussion entre elles lorsqu'elle venait une fois sur deux pendant les vacances, son père ayant obtenu la garde de leur fille après les états d'âme insupportables de son ex-femme. Grace était persuadée que de part le fait qu'elle soit Cracmol, elle aurait détraqué le sang de sa propre fille. Pouvait-on nourir idée plus stupide et en même temps...très plausible?

« Bon d'accord, très bien, c'est entendu tu poursuivras ta scolarité coupa Carlisle Cullen dont la patience commençait à avoir des limites. Une ado qui lui donnait des leçon de morale et d'héroïsme et qui, en prime, se révèlait être particulièrement têtue, il aurait tout vu!
« Je te demande cependant d'éviter le plus possible les contactes avec tes camarades et en particulier les garçons si...si tu vois ce que je veux dire...

*Oh Non! Ne me dis pas que tu vas avoir CETTE conversation là avec moi MAINTENANT*pensa-t-elle en le regardant avec des yeux ronds avant d'ajouter: « Ne vous inquiètez pas je suis toujours vierge...et je ne compte pas changer ce statut sous peu! »

« Oui non mais très bien...très bien...je...je ne discute pas. Je te demanderais aussi de te montrer très vigilante en ce qui concerne tes sorties comme ne pas sortir découverte et sans avoir quelque chose dans le ventre.»

« Bon ça ça peu se faire...dit-elle avec un sourir en montrant son pull over. Elle crevait de chaud là-dessous mais à entendre son médecin , pas moyen de faire autrement. « Autre chose? »

« Non c'est à peu près tout...d'ailleurs tiens, voici le résultat de tes analyses. Comme je te le disais elles ne sont pas mauvaises mais...encore alarmantes. »
Il s'était levé de son fauteuil pour s'appuyer devant elle sur le bord du bureau. « Comment vas ta mère? Elle tient le coup? »

« Plus ou moins...je ne sais pas très bien comment la prendre en ce moment. Peut-être parce que mon état s'est agravé et que je ne l'ai pas vu deux étés de suite. Papa est assez...protecteur de son côté aussi alors forcément, ça créé des clashs! »

« Je vois...ne te prends pas trop la tête avec ça surtout ce n'est... »

« ...pas bon pour moi, c'est leurs problèmes , leurs vie et pas la mienne; il faut que je sois forte et que je vise mes objectifs à moi » récita-t-elle docilement. Elle imitait si bien la voix doctrine du médecin que Carlisle en rit. Riant à son tour, elle se leva elle aussi: l'entretien touchait à sa fin...

Elle se dirigeait déjà vers la porte, dossier médical en main lorsqu'il la rapelait.

« Souviens-toi de ton suivi quotidien chez Madame Pomfresh...passe lui un bonjour de ma part éventuellement! »

« Oui Chef ! » Elle fit un salut militaire après quoi elle éclata d'un rire crystalin, un rire beaucoup trop rare ces temps-ci et ferma la porte derrière elle.
Dans le couloir, elle passa au Secrétariat de l'Hôpital et signa le registre des visites. Iceberg était de nouveau là. Alors, elle ne pu s'empêcher d'ajouter.

« Ca vous arrive de sourir de temps en temps? Non pas que ce soit nécéssaire mais vous donnez vraiment la déprime aux patients. La vie est si belle et...si courte! Profitez-en! »

Et elle pivota sur ses talons, laissant là une Nancy Light éberluée mais dont les lèvre s'agitaient. Quoi? Une ébauche de sourir? C'est ça la vraie Magie.
A quelques mètres de là, Vesper Narcissia Constance Poison -aucun nom ne devait être aussi bien porté!- sortait sa Gazette de sa poche. Après avoir parcouru la Chronique de sa mère sur le nouveau livre de Marc Frances, elle se livra à une étude de l'aricle en Une: encore un Scoop sur les quatre familles descendantes des Fondateurs...finalement, son Mal était bien piètre comparé au leur, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://autempsde-versailles.actifforum.com
Elysha T. R. Hamilton
♦ So Admin | So Ely ♦
♦ So Admin | So Ely ♦
avatar

Féminin Nombre de messages : 341
Age : 27
Date d'inscription : 12/01/2008

___PENSINE___
Niveau d'étude: 6ème année
Maison / Profession: Mon Ancêtre a fondé la Maison de la Connaissance...Comment pourrais je ne pas y être ?
Rôle: Descendante de Rowena Serdaigle =p
MessageSujet: Re: Vesper Narcissia Constance Poison   Mer 20 Fév - 22:17

Que veux tu que je dise ? ta répart est absolument géniale !! Et quelque chose me dis que tu, comme moi, une grande fan de Stephenie Meyer ^^

Vraiment, bienvenu, il n'y a rien à dire ! Et ton courage face à cette maladie t'envoie à
GRYFFONDOR !!

Les habituelles recommandations : je te conseille d'entrer l'adresse msn du forum dans tes contacts msn :aparecium@hotmail.fr c'ets le moyen le plus rapide de nous contacter aaron et moi. Tu peux aussi demander un rang personnalisé dans le panneau d'affichage ainsi qu'une place dans l'équipe de quidditch (même si je dotue que ce soit compatible avec ta maladie ^^') ou de préfète.

_________________

So ElySo Juste Me
Stop To Protect Me Like That Aaron ! I'm Not A Porcelain Doll
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aparecium.forumactif.fr
Vesper N.C. Poison
Midnight Poison
Midnight Poison
avatar

Féminin Nombre de messages : 27
Age : 27
Localisation : Chaudron Baveur
Date d'inscription : 06/02/2008

___PENSINE___
Niveau d'étude: 6ème année
Maison / Profession: Where dwell the brave at heart/ Junkiie du Château?
Rôle:
MessageSujet: Re: Vesper Narcissia Constance Poison   Mer 20 Fév - 23:43

Merci Elysha!

Oui! J'adore cette série d'où ma petite allusion...mais c'était tellement tentant!
Quad au Quiddicth...mieux vaut rester vigilente. Pour le poste de Préfète, c'est peu probable puisque Vesper est, bien que malgrès elle, quelque peu asociable. Mais c'est gentil de le rapeler!

@ très bientôt!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://autempsde-versailles.actifforum.com
Elysha T. R. Hamilton
♦ So Admin | So Ely ♦
♦ So Admin | So Ely ♦
avatar

Féminin Nombre de messages : 341
Age : 27
Date d'inscription : 12/01/2008

___PENSINE___
Niveau d'étude: 6ème année
Maison / Profession: Mon Ancêtre a fondé la Maison de la Connaissance...Comment pourrais je ne pas y être ?
Rôle: Descendante de Rowena Serdaigle =p
MessageSujet: Re: Vesper Narcissia Constance Poison   Mer 20 Fév - 23:43

De rien^^

J'adore aussi cette série *-* Bon Jeu =D

_________________

So ElySo Juste Me
Stop To Protect Me Like That Aaron ! I'm Not A Porcelain Doll
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aparecium.forumactif.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vesper Narcissia Constance Poison   Ven 22 Fév - 1:43

Wahou ! J'aime vraiment ta répartition, ta façon d'écrire est superbe et l'histoire est tellement peu courante et triste qu'on ne se pose pas de questions et qu'on y adhère de suite. Vraiment bravo Very Happy
Juste une remarque, il te manque encore un code.
Revenir en haut Aller en bas
Vesper N.C. Poison
Midnight Poison
Midnight Poison
avatar

Féminin Nombre de messages : 27
Age : 27
Localisation : Chaudron Baveur
Date d'inscription : 06/02/2008

___PENSINE___
Niveau d'étude: 6ème année
Maison / Profession: Where dwell the brave at heart/ Junkiie du Château?
Rôle:
MessageSujet: Re: Vesper Narcissia Constance Poison   Ven 22 Fév - 1:59

Merci! C'est vraiment gentil ce que vous mes dites là!!

Ah! Mince...j'avais pas vu...je vais me remettre en chasse alors!Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://autempsde-versailles.actifforum.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vesper Narcissia Constance Poison   Ven 22 Fév - 2:04

D'accord, alors préviens moi quand tu l'aura trouvé et je pourrais déclarer ta fiche bonne à mettre dans les souvenirs, quel honneur Very Happy xD
Revenir en haut Aller en bas
Elysha T. R. Hamilton
♦ So Admin | So Ely ♦
♦ So Admin | So Ely ♦
avatar

Féminin Nombre de messages : 341
Age : 27
Date d'inscription : 12/01/2008

___PENSINE___
Niveau d'étude: 6ème année
Maison / Profession: Mon Ancêtre a fondé la Maison de la Connaissance...Comment pourrais je ne pas y être ?
Rôle: Descendante de Rowena Serdaigle =p
MessageSujet: Re: Vesper Narcissia Constance Poison   Ven 22 Fév - 11:03

Oh O.o j'avais même pas vu ! Mais tu vois, j'avais raison sur sa répart !

_________________

So ElySo Juste Me
Stop To Protect Me Like That Aaron ! I'm Not A Porcelain Doll
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aparecium.forumactif.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vesper Narcissia Constance Poison   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vesper Narcissia Constance Poison
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Narcissia Lioarah (acceptée)
» Lames suintantes + poison ?
» Poison + Rune protect + Repos = Poison
» Narcissia - Hello world, I'm your wild girl!
» Lydia de Sambre ~Un poison sous la forme d'une rose~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.: Aparecium | Quand la vérité éclate :. :: .: INSCRIPTION À POUDLARD :. :: La grande Cérémonie :: Répartitions Validées :: Gryffondor-
Sauter vers: