AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerGroupesMembresConnexion

Partagez | 
 

 Rencontre fortuite ?! [PV Lisa]

Aller en bas 
AuteurMessage
Luke Miller
>> Look at Me__I'm so Perfect !
>> Look at Me__I'm so Perfect !
avatar

Masculin Nombre de messages : 35
Age : 28
Localisation : Cherche moi et tu me trouveras...
Date d'inscription : 03/02/2008

___PENSINE___
Niveau d'étude: 7ème année
Maison / Profession: Gryffondor
Rôle: Descendant de Godric Gryffondor
MessageSujet: Rencontre fortuite ?! [PV Lisa]   Dim 17 Fév - 0:00

Ca durait depuis maintenant deux bonnes heures. Les Gryffondors étaient réellement de vrais crétins !! En particulier ses camarades de chambré. Le désordre dans lequel ils vivaient était tout bonnement inconcevable. Luke n’avait jamais été un maniaque de l’ordre ou quoi que se soit, seulement à partir du moment ou il ne trouvait plus une chaussette propre et sa jumelle, il devenait urgent de remettre certains choses à leur place. Ce matin encore, ces crétins de colocs’ (comme il les appelait) avaient été incapable de lui remettre son linge propre quelques jours auparavant, et à présent il n’avait rien à se mettre. Ses robes noires étaient beaucoup trop chaudes pour la saison, de plus le week-end peu d’élève se formalisait avec l’uniforme. Vêtu d’un simple débardeur, le feu aux joues, il avait quitté la tour de Gryffondor en colère contre ses plus proches amis. C’est vrai quoi, il n’était pas bien difficile de ramasser quelques vêtements étendus sur le sol et de les remettre aux elfes. Il le faisait souvent. Une fois même, son courage (et son dégoût) avait atteint des sommets alors qu’il fouillait sous le lit de Matt pour y ramasser son linge sale. Mais lui n’en avait pas fait tout un plat. Luke avait accusé le coup, et était passé à autre chose. Et pour quoi ?? Aujourd’hui il se retrouvait à demander l’aide de son frangin pour s’habiller. C’était très irritant, il subsistait en tant qu’aîné. Normalement, c’est vers lui que devait se tourner son frère et sa sœur pour de l’assistance. Au lieu de quoi, le grand Miller se baladait avec le jeans de son frangin et un débardeur blanc également emprunté à celui-ci.

En conséquence, Luke déambulait dans les couloirs sans but précis et sans véritable destination. Au départ, il pensait se rendre dans un endroit tranquille pour ne pas faire profiter tout le monde de sa mauvaise humeur, au risque de se mettre à dos les mauvaises personnes. Seulement, il n’avait pas particulièrement envie d’être seul. Ruminé dans son coin n’était pas bon, il fallait évacuer la morosité. Seulement où ? Et en faisant quoi ? Provoquer un duel avec McCain, c’était une mauvaise idée. On les surveillait déjà depuis leur dernière confrontation. Inutile de se faire retirer des points, Gryffondor faisait une chute libre et ça ne plairait sans doute pas à ses camarades. Mais que faire d’autre ?? Rôder dans les couloirs n’avait aucun pouvoir déstressant. Pendant qu’il cherchait une occupation, le jeune Rouge-Et-Or s’aperçut qu’en vérité il n’était plus aussi préoccupé de la négligence de ses copains. Il cherchait surtout un moyen de s’occuper et chercher une confrontation prouvait bien à quel point il sentait la solitude peser sur lui. Sans savoir pour quelle raison, ses pieds le menèrent à l’extérieur du château. Pas à pas, il atteignait le parc. Là-bas il trouverait un moyen de se distraire. Une fille peut-être ? Ca faisait un moment qu’il n’avait pas eu de petite amie, les matchs de quidditch, ses coéquipiers, et surtout les nouvelles stratégies avaient retenue toute son attention. Maintenant que la saison était finie, il pouvait se remettre en selle et partir à la chasse d’une nouvelle conquête. Une chevelure blonde attira son attention, il s’approcha de l’inconnue et ses lèvres s’étiraient en un grand sourire. Voilà qui allait occuper sa journée.

Salut toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisa Rose Stevenson
> Beautifùl & Sexy Girlicious
> Beautifùl & Sexy Girlicious
avatar

Féminin Nombre de messages : 75
Age : 27
Localisation : Perd pas de Temps à me Chercher...Trouve Moii !!!
Date d'inscription : 08/02/2008

___PENSINE___
Niveau d'étude: 6ème année
Maison / Profession: La très digne maison de Serpentard
Rôle: Descendante de Salazar Serpentard
MessageSujet: Re: Rencontre fortuite ?! [PV Lisa]   Dim 17 Fév - 4:32

- RAAHHHH....c'est pas vrais sa, elle est ou ma barette ?? >.< grrr j'ai horreur de chercher en plus

Oui vous ne vous trompez pas, Rose, comme elle aimait souvent qu'on l'appelle quelque fois selon ses humeurs ^^', était encore en train de prendre une crise et pourquoi à votre avis? allez chercher c'est pas bien difficile, eh bah oui sa barette qui avait mystérieusement disparu, encore une fois, au plus grand malheur de celle-ci, qui était en train de se tenir les cheveux en place pour qu'il ne se défait pas, c'est vrai qu'elle aurait pu utiliser la magie, trouver une coiffure dans un magazine pour sorciere mais elle ne l'utilisait qu'en des occasions de fêtes, de banquet, de soirée mondaine organisés par les amis de ses parents ou ses parents eux-même, le reste du temps, elle les faisait elle-même les coiffures, mais là comment faire alors qu'elle continuait et continuait à la chercher, elle devenait de plus en plus irritables lorsqu'elle cherchait quelque chose à elle et qu'elle ne trouvait pas, et souvent dans ces cas-là, cela lui arrivait de parler à sa barette, gentiment bien sur, pour qu'elle lui revienne xDD, non lisa rose n'était pas à ce point folle, seulement la colère des fois lui faisait faire des truk, assez comique quand sa lui arrivait (oui oui c'est vrai xD même moi je me met à parler à mes chouchous, mes barette ou quoi quand je n'arrive pas à les trouver Rolling Eyes mdrr)

- Ma bareeetteee, ou t'es ?? allez stp montre toii, ma baretteeuuhhh grrr >.<...MEEEGAAANNNNN...t'a pas vu ma conne de barette ??

cherchant de partout, en dessous le lit, dans sa table de nuit, sous ses couvertures...mais niente, rien, découragé elle s'affaissa sur le lit et laissa tomber ces cheveux magnifiquement blondes en cascade (xD non c'est pas la chanteuse cascada avec ces cheveux blonds Rolling Eyes xDD...bon ok elle était nul ^^')

- euh moii?? euh je ne sait pas moi, toi aussi tu perd à chaque fois tes affaires, rappelle toi ou tu les mets la prochaine fois

- ouais bah escuse moi mais d'habitude, je ne dort presque jamais là, voyons tu le sais bien megan...tu veux pas que je te fasse un dessin hein ?!!


avait-elle dit avec une lueur perverse dans le regard, alors que sa cousine lui faisait signe de se taire pour lui épargner les détails de ses nuits torrides avec presque tout les mecs de serpentard, presque alors, parce qu'il y avait un mec qu'elle n'avait pas réussi à avoir et même si cela augmentait son désir de faire disparaitre son besoin une fois pour toutes en le mettant une fois pour toute dans son lit, elle sut très bien qu'elle ne pourrait réussir à avoir son cousin >.< oui son cousin jason McCain qu'elle le trouvait particulièrement craquant et sexy mais bon qu'est ce que vous voulez qu'elle y fasse, c'était son cousin chéri, à la place de cela, elle surveillait à chaque fois qu'elle pouvait les petites greluches qui gloussait devant lui à chaque fois sur son passage, grr qu'est ce que sa pouvait l'irriter...mais c'est à ce moment là que son regard s'arrêta sur quelque chose en particulier se trouvant sur la tête de sa cousine, la bouche ouverte et les yeux grand ouverts, comme un poisson, puis elle étira un grand sourire

- mais c'est ma barette...espèce de stanckeuse va, tu vois pas que c'est la mienne?

- hey...mais...sa va je savais pas que c'était la tienne..


Rose lui prit la barette qui était sur sa tête, elle monta les cheveux et se les fixa avec la barette pour ensuite faire retomber sa chevelure, laissant tomber quelque mèches devant, elle se redressa du lit et commença alors à partir vers la direction de la salle commune, faisant des clins d'oeil coquins à casiment tout les mecs qui était dans la salle, qui eux ne se gênait pas pour la relooké de haut en bas, c'est vrai qu'elle était sexy dans ces habits, comme toute les fois d'ailleurs, lisa rose portait une jupe grise rayé, lui arrivant au dessus des genoux, laissant apparaitre de très belles jambes, puis une chemise blanche dont elle n'avait pas boutonné en haut pour laisser un décolleté, non pas plongeant mais voyant, elle s'était bien sûr maquillé au niveau des yeux mais légèrement, ces magnifiques yeux qui pouvait l'être aussi bien naturellement que maquillé...elle ne savait pas ou aller, mais comme à son habitude, elle faisait du repérage de beau goss, qui pouvait être sa prochaine conquête ? c'est vrai qu'elle n'avait pas eu de petit ami depuis un moment, puisqu'elle n'avait que eu des histoires d'un soir et elle comenca à s'en lasser, alors qu'elle était toujours dans ses pensés, ses pieds l'amenèrent au bord du lac et elle y resta un bon ptit moment jusqu'à qu'elle fut retirer de ses pensés par une voix derrière elle, se retournant pour faire face...à un bel étalon de première, elle souria intérieurement en le relookant de haut en bas, mon dieu, encore un pur beau goss bien foutue...son regard s'arrêta une fois de plus sur son visage, le fixant du regard avec un sourire malicieux du coin des lèvres, elle reconnut l'ennemie N°1 de son cousin, Luke Miller, facile à se rappeler du nom d'un garçon tout à fait interessant à ses yeux

- tien tien, tien mais regardez moi qui est là...salut toii !!

_________________





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Miller
>> Look at Me__I'm so Perfect !
>> Look at Me__I'm so Perfect !
avatar

Masculin Nombre de messages : 35
Age : 28
Localisation : Cherche moi et tu me trouveras...
Date d'inscription : 03/02/2008

___PENSINE___
Niveau d'étude: 7ème année
Maison / Profession: Gryffondor
Rôle: Descendant de Godric Gryffondor
MessageSujet: Re: Rencontre fortuite ?! [PV Lisa]   Mar 19 Fév - 23:58

Son regard bleu glace et son sourire sournois eurent raison du jeune Gryffondor. Comment avait-il pu tomber dans le piège. La plus belle croqueuse d’homme se trouvait devant lui. Beaucoup de choses l’avait attiré dés le premier ‘regard’. Au delà du fait qu’elle avait été rudement gâté par la nature, ses yeux vous persuadaient d’une profondeur inouïe, tout comme ses lèvres qui attiraient la gente masculine comme un papillon traque la lumière. Il était évident qu’elle n’était pas de celles qu’on laissait partir, qu’on ignoraient dans la cour. Son regard ne s’était porté que sur sa chevelure, qu’il l’avait abordé. Qu’auraient fait ses yeux s’il avait eu le temps d’entrapercevoir le reste de son corps ? Bien que se doutât de la réponse, il préférait laisser son imagination en suspens. Inutile d’égayer sa curiosité d’avantage. Il avait bien mieux à faire. Bien qu’elle appartienne à la maison adverse, il n’empêchait pas une réconciliation n’est-ce pas ? Surtout lorsqu'elle prenait cette forme là. Un sourire sournois étira ses lèvres. C'est idiot. *Une Serpentard mon vieux, et pas n'importe laquelle qui plus est ! La cousine de ce très cher McCain* Il serait surement ravi de savoir sa cousine aux mains d'une 'méchant Gryffondor'. Cette perception adoucit son regard. C'est une jolie récompense, une sorte de dédommagement pour tout ce qu’il avait subit par la faute de Jason McCain... Mais non, c’était une attitude mesquine et indigne d’une décédant de Gryffondor. A cette pensée, son torse se gonfla, et il afficha un nouveau sourire satisfait puis siffla quelques mots.

Désolé ma belle, je m’attendais pas à toi,…Stevenson.

Il avait accentué son nom pour bien certifié la raison de son rejet. Luke n’était pas pleinement satisfait de ce qui le poussait à ignorer une exquise demoiselle comme Lisa, alors que nombre de garçons de Gryffondors auraient fait des pieds et des mains pour obtenir ne serait-ce qu’un sourire d’elle. Seulement il n’était pas n’importe lequel de ces types. Le jeune Miller était un ennemi ancestral de sa famille et qui plus est l’ennemi juré de son très cher cousin. Ce genre d’aventure, car il y en aurait une il le voyait à la manière exagéré dont elle scrutait sa personne qu’elle ne nourrissait aucuns sentiments fraternels quoi qu’il en soit cela le mènerait à croire à une vengeance made in Gryffondor. Ce qui ne serait pas le cas. Enfin peut-être bien, mais Luke se refusait à l’appeler ainsi.

Il détourna son regard d’elle, anticipant ainsi sur un éventuel changement d’avis. Les verts étaient doués dans le domaine. Un sourire ironique ornait à présent son visage, que dirait McCain s’il lui répétait les regards appuyés qu’avait eut sa consœur à l’écart d’un Gryffondor qui lui servait de passoire ?? Il fit le tour de la jeune Serpentard appuyant son désir de gouter à ses lèvres, tout en restant assez distant afin de ne pas être pris par surprise et de délester sa condisciple.

Alors tu ne rôde plus autour de McCain ? Tu t’es lassé de son ton morne, et tu cherche ton bonheur ailleurs ?

Il s’arrêta sur son regard puis appuya son sourire d’une légère tape sur son menton. La traiter en gamine l’irritait particulièrement, c’était le seul souvenir qu’il avait des précédentes conversations avec les autres garçons à son sujet.

[HJ: Désolé du retard ma petite serpy ! Mon poste est court aussi, mais les cours ont repris malheureusement Laughing ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisa Rose Stevenson
> Beautifùl & Sexy Girlicious
> Beautifùl & Sexy Girlicious
avatar

Féminin Nombre de messages : 75
Age : 27
Localisation : Perd pas de Temps à me Chercher...Trouve Moii !!!
Date d'inscription : 08/02/2008

___PENSINE___
Niveau d'étude: 6ème année
Maison / Profession: La très digne maison de Serpentard
Rôle: Descendante de Salazar Serpentard
MessageSujet: Re: Rencontre fortuite ?! [PV Lisa]   Ven 22 Fév - 4:22

[non tkt mon tit gryffon préféré Razz c'est parfait tout comme toi lol...dsl de t'avoir pas rép. + tot j'étais pas chez moii]

Luke Miller, l'ennemi N°1 de son cousin jason, celui avec qui ils se font les 400 coups mutuellement, ceux qui divertissait poudlard de leur joug, insulte, bagarre, celui qu'elle avait tant attendu parler de sa bouche en mal, lisa qui l'écoutait parler avec un mélange de lassitude, tant elle en avait attendu un peu trop parler mais aussi un mélange de curiosité, d'envie de le connaitre mieux que cela, oui parce qu'il fallait qu'elle se l'avoue, la serpentarde était très intrigué par ce soi disant gryffondor qui se comporte comme un serpentard: charmeur dans l'âme, accumulant les conquêtes une par une, elle en avait d'ailleur beaucoup entendu parler de sa réputation de la bouche de ces camarades dans le dortoir disant que c'était un Don Juan et dont presque toute les filles rêvaient juste de pouvoir avoir un sourire charmeur venant de lui, fougueux, pour lisa ce mec n'était pas un vrai gryffondor, non c'était un serpentard dans l'âme et sa elle aimait, oh oui ce qu'elle aimait les mecs avec un tempéramment aussi fougueux et ravageur que lui, tout les deux se ressemblaient bien plus qu'ils ne le croyent, la plus célèbre des serpentardes avec le plus célèbre des gryffons, accumulant tout les deux des conquêtes...qui se ressemble, s'assemble.

elle s'avança alors un peu plus vers lui pour se rapprocher en prenant soin tout de même de garder une distance minime, en le regardant d'une façon narquoise comme si c'était une lueur de défi mais cela n'en était pas un du moins pas encore, c'était un regard extremement malicieux avec un sourire charmeur du coin de ses lèvres, ce sourire qui était l'avant gout de ce que pouvait l'être le vrai, celui dont tout les mecs rêvaient qu'elle le leur adresserait mais qu'elle adressait seulement à quelque privilégié qu'elle considérait plus comme un simple jouet ou comme un simple plan c*l, peut-être que lisa rose considérait ce charmeur de gryffondor beaucoup plus qu'un simple amusement? allez réveille toi ma belle, tu parle du pire ennemi de ton cousin, mais sérieusement elle s'en foutait carrément, elle avait devant elle l'un des plus beaux mecs et les plus populaires de poudlard


- et moi je pourrais te dire la même chose malgré que ce soit une agréable surprise, mais...je sens comme de la déception dans tes paroles, je me trompe?...Miller

oui de la déception, facile à reconnaitre ce sentiment- qu'elle détestait parce que personne n'avait ressenti cela suscitant seulement de la jalousie, l'envie, le désir, l'admiration, la crainte...- avec tout les signes évidents, tout les deux, bien qu'ils se ressemblent beaucoup sont également opposé l'un à l'autre, leur deux familles se vouant une haine considérable qui se traduisait par les jougs, et les insultes que s'envoyait les deux héritiers sans cesse, la belle et exquise lisa rose, héritière des capulets, cousine de thibalt, qui éprouve une profonde haine à l'égard de roméo alias luke miller, héritier de la famille ennemie, les montaigu, deux êtres naît dans la haine, mais qui pourtant par un heureux hasard se lie malgré la haine...sera t-il un lien d'amour? un lien seulement physique? nul ne le sait

elle détourna son regard involontairement de lui au même moment ou celui-ci le fait, pour éviter aussi d'avoir une envie un peu trop pressante à son égard qu'elle pouvait très bien retarder, elle regarda les autres élèves qui partait et qui venait, adressant un regard froid et implacable destiné à leur faire détourner le regard lorsque ceux-ci s'aventurait trop à balader leurs yeux sur la belle jeune fille, non pas qu'elle n'aimait pas qu'on la regarde, c'était tout le contraire mais en cette instant là, celui qui comptait c'était seulement luke et rien que lui, puis son regard se posa sur le lac et y réfléchissa pendant quelque seconde, miller était le rival de son cousin, enfin rival était un mot un peu trop faible...une idée lui vint en tête, pourquoi ne pas jouer avec le danger, en provoquant son cousin si par malheur il apprenait qu'elle avait une relation, il allait surement rentrer dans toute sa rage..mais non, même si elle aimait beaucoup son cousin et le danger par dessus tout, elle ne pouvait lui faire cela,..puis elle fut brutalement tiré de ses pensés par les paroles du gryffondor derrière elle qui avait décidé de rompre le silence mais pas de la bonne manière, elle se retourna subitement vers lui et le regarda avec un regard qui se voulait froid et siffla entre ses dents


- comment ose-tu me traiter de la sorte, je ne suis pas un toutou moi...mais je pourrais te poser la même question, je pensais que tu aimais tellement mon cousin que tu ne pouvais plus te passer de lui et lui lancer des fleurs

elle regarda avec une lueur de défi dans le regard mélanger à un zeste de sarcasme, quand a son ironie, elle était en train de le provoquer, un petit zeste de piquant ne ferait même pas de mal à une mouche

_________________





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elysha T. R. Hamilton
♦ So Admin | So Ely ♦
♦ So Admin | So Ely ♦
avatar

Féminin Nombre de messages : 341
Age : 26
Date d'inscription : 12/01/2008

___PENSINE___
Niveau d'étude: 6ème année
Maison / Profession: Mon Ancêtre a fondé la Maison de la Connaissance...Comment pourrais je ne pas y être ?
Rôle: Descendante de Rowena Serdaigle =p
MessageSujet: Re: Rencontre fortuite ?! [PV Lisa]   Ven 22 Fév - 11:18

[hey hey hey, nana vous inquiétez pas j'vais pas m'incruster dans votre topic les amoureux x) j'vous arrête juste : Les Miller et les Stevenson ne sont pas des familles rivales. Elles ne s'apprécient pas forcément, mais ça s'arrête là. C'est que entre Jason et Luke, la guerre. Sinon imaginez pour diriger Poudlard, avec deux rivaux... Rolling Eyes donc voilou, au passage j'aime beaucoup votre Rp x)]

_________________

So ElySo Juste Me
Stop To Protect Me Like That Aaron ! I'm Not A Porcelain Doll
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aparecium.forumactif.fr
Luke Miller
>> Look at Me__I'm so Perfect !
>> Look at Me__I'm so Perfect !
avatar

Masculin Nombre de messages : 35
Age : 28
Localisation : Cherche moi et tu me trouveras...
Date d'inscription : 03/02/2008

___PENSINE___
Niveau d'étude: 7ème année
Maison / Profession: Gryffondor
Rôle: Descendant de Godric Gryffondor
MessageSujet: Re: Rencontre fortuite ?! [PV Lisa]   Sam 23 Fév - 2:06

Apparemment, elle aimait le jeu. Elle donnait cette impression si ce n’était pas le cas. Ses sourires énigmatiques renforçaient son idée au lieu de l’atténuer. McCain serait furieux, mais est-ce vraiment un problème ou voulait que c’en soit un ?? A vrai dire les grandes questions de ce genre n’avaient aucun impact sur le jeune Miller. Il prenait soin de ne pas s’encombrer de problèmes inutiles. Néanmoins une nouvelle confrontation avec McCain n’avait jamais pesé dans les problèmes. A vrai dire il aimait mesurer sa force à celle de Jason, ou plutôt le taux d’ingéniosité qu’ils pouvaient tout deux déployer à se détruire mutuellement. C’était une attitude à la fois enivrante et désespérante. Il pouvait se mentir mais rien ne remplaçait un ennemi bien à soi. Le danger, la peur du ridicule, mais surtout l’angoisse infâme d’être en permanence traqué l’aidait à se sentir encore plus important. Plus apprécier du moins, même si en définitive il ne s’agissait que de haine réciproque. Il soupçonnait d’ailleurs McCain de voir leur différent de la même façon. Quoi qu’il en soit, Lisa n’avait pas froid aux yeux. Elle disait haut et fort ce qu’elle pensait, et un tel comportement captait ordinairement son attention. De plus elle avait ce petit côté piquant qu’il ne pouvait s’empêcher d’apprécier et de désirer.

Un nouveau sourire étira ses lèvres, il se voyait mal lui expliquer qu’il ne savait pas réellement s’il était ou non heureux de l’avoir aborder. Pour être honnête avec lui-même cette sérieuse coïncidence était un moyen inespéré d’attendrir la Serpentard et surtout de la faire figurer sur son tableau de chasse. Seulement, une telle conduite attirerait les foudres de ces amis Rouges tandis que les Stevenson et les McCain vendraient sa peau. Il se voyait mal risquer jusqu’à sa réputation pour une simple attirance.


Ce n’est pas de la déception Stevenson, seulement une légère irritation. Je pensais te trouver en moins modeste compagnie.

Voilà qui assurait une conversation détournée. Il n’aurait pas besoin de s’expliquer d’avantage. La jeune femme était pleinement consciente du pouvoir qu’elle avait sur la gente masculine dans le château. Il ne valait pas la peine de la flatter en énumérant le nombre de garçons qui auraient pu se trouver en sa compagnie. De plus, elle prendrait ce type de propos pour de pures et simples avances, ce qu’il redoutait à chaque mot. Lorsqu’elle tourna son regard sur le lac, il crut dans un premier temps qu’elle ne finissait pas l’ignorer délibérément. Devenait-il trop ennuyeux pour une ‘aristocrate’ telle que Miss Stevenson ? *Quel Chipie !* Il n’appréciait pas vraiment d’être laisser de côté ainsi. Il ne s’était pas sculpter un corps d’Apollon pour aboutir à de l’ignorance. Il n’avait pas bâtit une réputation de bourreau des cœurs pour finalement devenir inintéressant. Avait-elle voulut ce sentiment ludique chez le jeune homme ? Sans doute pas. La paranoïa était contrôlable chez le Rouge-Et-Or bien qu’elle soit parfois plus présente que jamais.

Lorsqu’elle reprit la parole, il étouffa un rire. Voilà qui expliquait les choses. Elle avait été blaisé dans son orgueil tout comme lui quelques instants auparavant. Sans doute pensait-elle ne pas plaire autant qu’elle le voulait ? Il connaissait ce sentiment. Il cernait mieux sa personnalité. Lisa était obliger de jouer son rôle de provocatrice, de draguer à droite et à gauche, tout cela pour se sentir attirante, aimer et surtout différente. Peut-être même puissante. Ils n’étaient peut-être pas si différents. Bien que Luke ne se sente point animer de ce type de sentiment, la grandeur était une qualité, une caractéristique qu’il voulait toujours se faire attribuer. La différence de maisons n’avaient pas de répercutions dans leurs tempéraments, il s’en aper4evait de jours en jours.
Peut importe qu’on appartienne à tel ou tel maison, le principal qui nous avait rassemblé était bel et bien certaines facultés plus développés que chez d’autres. La sienne, le courage, l’avait conduit à Gryffondor. Alors que sa modestie l’aurait rapidement conduit à Serpentard.


Quant elle revint à son cousin, le sentiment de malaise de Luke s’estompa. Voilà qu’elle s’emportait à présent. C’était à la fois drôle et satisfaisant. Il avait souhaité ce type de réponse, tout come il avait douté qu’elle réagirait de la sorte. Décidément ce n’était pas quelqu’un de totalement prévisible. Soudainement ce qui pouvait empêcher quelque bons moment en sa compagnie, tout comme quelque affinités avec ses amidales s’envolèrent aussi rapidement qu’elles étaient apparut. Luke Miller reprenait les choses en main. Il avait devant lui une jeune femme magnifique qui n’attendait que son accord pour sauter à son coup. Du moins son fort intérieur espérait avoir raison. Au cas contraire, il nierait toute aparté avec la demoiselle, comme toujours un plan de secours était en vigueur. Il la prit par la taille et plongea ses doux yeux innocents dans ceux de la jeune fille puis ajouta un sourire aux lèvres :

Ne te fâche pas mon poussin, je suis sur qu’on peut trouver un moyen intéressant de régler notre différent. Je parle de toi et moi bien entendu.

Un soulèvement de sourcil, un zeste d'humour et le tour était joué. Serait-elle intéressée par son changement d’attitude ? Il ne restait plus qu’à attendre.

[HJ: Aucun soucis ma petite serpy Wink J'aurais pas pu répondre avant non plus ! Et merci à toi Ely, pour ses précisions et pour le compliment Razz ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisa Rose Stevenson
> Beautifùl & Sexy Girlicious
> Beautifùl & Sexy Girlicious
avatar

Féminin Nombre de messages : 75
Age : 27
Localisation : Perd pas de Temps à me Chercher...Trouve Moii !!!
Date d'inscription : 08/02/2008

___PENSINE___
Niveau d'étude: 6ème année
Maison / Profession: La très digne maison de Serpentard
Rôle: Descendante de Salazar Serpentard
MessageSujet: Re: Rencontre fortuite ?! [PV Lisa]   Sam 1 Mar - 21:21

Rose se permit se le regarder de haut en bas, le relooké, cela faisait de mal à personne et non parce qu'elle voulais lui donner l'impression qu'elle le désirait ou alors qu'elle pouvait être interessé à lui...c'était d'ailleur pas son intention car elle aimait avant tout sentir le désir de la connaître un peu plus en profondeur (la connaitre elle) chez l'autre personne, elle aimait sentir l'envie que ressentira la personne envers elle même, l'envie d'en savoir plus sur la serpentarde, l'envie d'être de plus en plus en sa compagnie, l'envie de la provoquer, la désirant malgré la frustration senti par cette personne parce qu'elle est du côté opposé et que ce n'est pas dans les habitudes de tout les gryffondors de s'enticher d'une serpentarde....Lisa Rose savait inévitablement que la différence de maison de ces 2 là n'avait de point d'impact sur leur envie à se cotoyer, n'avait de conséquence sur leur propre désir même si elle savait que sa allait nourrir les comères et les rumeurs mais Rose n'était-elle pas l'une des personnes les plus capable de lancer une rumeur sur une personne qu'elle n'estimait guère aussi elle en avait pas la moindre peur des rumeurs, des paroles des autres, car tout le monde sait que s'il ne voulait pas avoir de problème très facheux avec elle et que s'il ne voulait pas être toute sa vie dans la ligne de mire pour être le/la souffre-douleur de la belle serpentarde, fallait ne pas avoir la langue bien pendu sinon on risquerait de se la faire couper par quelqu'un d'autre malencontreusement.

Alors qu'elle commença à le regarder dans les yeux, si bien qu'elle fallait qu'elle fasse une pause niveau temps de regard, car ce mec avait inévitablement de trop beaux yeux, bah ouais elle l'avoue c'est vrai, mais c'est pas demain la veille qu'elle allait lui avouer à haute voix >;< ralala les pensés...quand tu nous tiens...on peut plus se passer de penser en silence et sécurité xD....elle le regarda dans les yeux et put y deviner sans problème, sans aucune difficulté, de par sa manière de se comporter, sa manière de sourire, sa manière de se tenir, elle se doutait fort bien que le beau gryffy était un joueur, il aimait le jeu avec une fille, à vrai dire c'était trop facile de le détecter, Lisa Rose en tant que joueuse et provocatrice elle aussi et d'ailleur amateuse [jsais pas si sa se dit xD] de ces jeux là, pouvait flairer à plus de 3 Km autour d'elle un joueur, un séducteur, comme un chien qui pouvait flairer à bonne distance maximal un nonos caché sous terre, elle souria discrètement et le regarda avec une lueur de malice, décidément elle avait pas eu tord, le gryffondor l'interessait de plus en plus, elle en avait de la chance Razz

Quand il lui avait répondu que ce n'était pas de la déception mais de l'irritation, lisa rose n'en était pas moins soulagé tout de même, pour elle c'était du pareil au même ces 2 mots, cependant elle n'était pas surpris qu'il ressentait une irritation, pour employer son mot, car de quel ton pouvait se parler un gryffondor et une gryffondore qui plus est on bien des raisons valables d'être ennemi et alors lorsque l'un des 2 chaques maison se croisèrent, il y avait inévitablement de l'irritation dans l'air, ou de la déception, cependant qui pouvait être déçu en voyant Lisa Rose Stevenson en face de toi, et surtout elle n'avait jamais vu chez un garçon, car ils arboraient tout sauf de la déception comme mine, en la voyant et pour Lisa Rose c'était du pareil au même, aussi elle s'avança un peu plus vers lui, en levant sa tête pour le regarder dans les yeux, secoua très légèrement sa tête et souriant d'un sourire malicieux mais discret que cependant Luke pouvait facilement discerner

- Déception et Irritation...ces deux notions semble, pour moi, d"une même signification Mr Miller...et puis qu'est ce que tu veux dire par là en disant que tu pensais me trouver en moins modeste compagnie??


avait-elle demander en mettant ses mains sur ses hanches pour avoir quelques amples explication, les sourcils froncés d'une manière interrogative, si elle avait détourné le regard quelques instant auparavant c'était surement pour ne pas avoir l'envie et le désir de looké un peu trop d'une manière insistante sa bouche ou alors ses yeux, elle réussissait à garder contenance d'elle même tout de même, elle était pas du tout nulle à ce jeux là, elle le pratiquait à chaque fois presque, de garder son sang-froid et c'est pour cela que sa s'était ressenti dans sa deuxième réplique lorsqu'il l'avait comparé à un toutou, fallait bien qu'elle met les points sur les I, et pis c'était dans ces habitudes à elle d'être désagréable avec tout le monde, principalement les gryffondors et si monsieur, lui, n'avait pas aimé la façon dont elle avait ignoré, s'il avait ressenti un peu de vexement, c'était surement le dernier souci de Lisa Rose lorsqu'elle décidait d'être désagréable avec quelqu'un...

cela la mena à deviner que ce jeune homme n'aimait pas trop qu'on lui manque de respect en l'ignorant aussi involontairement que ce soit, n'aimait pas que quelqu'un pense de lui ou se comportait d'une façon qui le faisait penser qu'il était ininteressant, elle étouffa un rire, elle commençait à cerner sa personnalité, après tout c'était facile, ils avaient presque la même, c'est vrai Lisa Rose aimait tellement se sentir différente et unique des autres, qu'elle avait besoin d'être admiré, adulé, crainte par ces derniers, elle aimait se sentir puissante et n'eut aucun mal à deviner que lui aussi pensait que la grandeur était une qualité rare que l'on attribue à certaine personne fabuleux(se) et privilégié, hé oui c'était comme sa la vie, faut se faire respecter pour se faire une bonne place dans cette société, dans ce monde de fou, soit tu domine, soit tu t'incline et pour Lisa Rose, elle avait adopté la première proposition depuis déjà fort fort longtemps

Alors qu'elle s'était emporté face à la remarque un peu trop blessante concernant son cousin, Rose avait remarquer tant bien que mal, une petite mine satisfaite de la part du jeune et beau gryffondor, eh bien voilà finalement, elle avait toujours raison à ne pas se faire marcher sur les pieds et à ne pas se laisser critiquer, en fait elle avait toujours raison lorsqu'elle pensait qu'il fallait être désagréable avec quelqu'un pour montrer qu'elle savait prendre les choses en main et se faire respecter et admiré à sa juste valeur, elle n'aimait pas faire penser à la personne en face d'elle, qu'elle avait le pouvoir sur la conversation ou sur la situation, elle n'était pas quelqu'un à se plier à la volonté de l'autre facilement, elle se laisse difficilement marcher sur les pieds et aussi elle fut cependant surprise lorsqu'elle sentit les mains de Luke Miller autour de la taille et la fit se rapprocher de lui encore plus mais ne laissa pas paraitre cette surprise, elle souria intérieurement, là il va s'attendre surement à ce qu'elle allait mettre ses mains autour de cou et qu'elle allait l'embrasser langoureusement...ou bien encore il espérait au plus profond Rolling Eyes c'est mal la connaitre mais cependant elle avait une idée derrière la tête, elle lui souria malicieusement et mit ses mains dans le dos de son partenaire pour commencer à le caresser doucement dans le dos puis elle monta peu à peu jusqu'à ses épaule et mit légèrement ses bras autour de son cou et répliqua


- oh j'adore ton humour Rolling Eyes ...j'en suis sûre, en effet, que l'on trouvera un moyen pour régler nos différents


ils continuèrent à se regarder les yeux dans les yeux puis Rose détourna son oeil droit un moment pour regarder un peu à l'arrière d'elle, il y avait le lac qui était proche, aussi se mit-elle à reculer doucement comme si de rien n'était, toujours en le regardant et lui faisant croire qu'elle était interessé par son moyen de régler leur différent, alors qu'elle commença à se rapprocher elle sentit, le rebord de l'eau et se retourna sur elle-même pour que ce soit le gryffondor qui soit maintenant dos à l'eau, elle rapprocha alors son visage doucement et y déposa ses douces lèvres à la commissure de les siennes (tout près des lèvres du gryffon) puis quelque seconde lui a suffit pour le regarder une dernière fois, après quoi elle poussa le gryffondor, sans crier garde, vers l'eau qui éclaboussa ce qui la fit un peu reculer, hé ouais la prochaine fois, les noms ridicules tel que "poussin", c'était un peu trop pour la serpentarde, qui n'aimait pas trop se faire appeler comme cela alors qu'il n'y avait pour le moment rien entre eux...à part un petit flirt? qui allait surement évolué mais pas à cet instant, elle commença alors à éclater de rire, elle savait qu'il allait être énervé mais franchement c'était trop drôle et trop tentant, puis quelque minute après son fou-rire, elle s'avança sur le rebord de l'eau, trempant ses pieds et un sourire taquin apparut sur son visage


- Alors "mon tit poussin" qui patauge dans l"eau comme un "poussin"..elle est pas trop froide l"eau? tu veux peut-être que je remédie à cela ?


le regarda t-elle avec un sourire coquin et taquin sur le visage, elle le regarda de toute sa hauteur en souriant et croisant ses bras au niveau de sa poitrine alors qu'elle était au rebord de l'eau.

_________________





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Miller
>> Look at Me__I'm so Perfect !
>> Look at Me__I'm so Perfect !
avatar

Masculin Nombre de messages : 35
Age : 28
Localisation : Cherche moi et tu me trouveras...
Date d'inscription : 03/02/2008

___PENSINE___
Niveau d'étude: 7ème année
Maison / Profession: Gryffondor
Rôle: Descendant de Godric Gryffondor
MessageSujet: Re: Rencontre fortuite ?! [PV Lisa]   Dim 9 Mar - 16:30

Un coup de maître, il n’avait même pas été obligé de déballé tout un tat de conneries pour avoir un premier baiser. Il avait suffit de jouer l’indifférent, ou plutôt de jouer tout court. C’était tellement simple qu’il se méfierait presque. Sa démarche l’attendrissait, et faisait pépier ses yeux. Il y était presque. Inutile de précipiter les choses, son expérience avec la gente féminine avait prouvé qu’un baiser langoureux et inattendu avait nettement meilleur goût. Sa préparation, bien qu’elle ne durât que quelques secondes, était chargée d’ignominie. Peu habitué à être mené, réagir à ses ‘attaques’ piquantes étaient agaçant et plaisant à la fois. Luke avait du mal avec la nouveauté. Bien qu’une certaines excitation montait en lui en la voyant s’approcher, tourner autour de lui à l’allure d’une tigresse sur le point de déjeuner, il ne se sentit pas moins irrité de n’avoir les choses en main, de contrôler son destin.

Sur ses lèvres se lisaient la malice, ce fut le seul souvenir qu’il restât dans son esprit avant qu’elle ne les pose sur les siennes. Il fut bien vite ramené à la réalité. Ses mêmes lèvres vermeilles étaient l’objet de sa chute. Est-il tombé ? Il fut surpris par ses propres songes. Jamais il n’aurait permis à ses membres ou à son esprit de le tromper ainsi. D’être l’objet de railleries ! Son titre de Dom Juan, son statut de capitaine lui interdisait une perte d’équilibre. Tandis qu’il se relevait, imbibé d’eau un petit sourire narquois flottait sur ses lèvres. Ses tendres yeux noisette lançaient des éclairs autour de lui, interdisant le rire à ses camarades d'alentours. Il était tout bonnement exclu qu’on se fiche de lui, surtout en présence d’une nouvelle (future) conquête. A cette évocation muette, le sourire plein de ruse de la Serpentard se redessina dans son esprit. C’était donc prémédité. Il aurait dû s’en douter. Bien qu’elle soit véritablement intéressée par sa personne, elle n’en restait pas moins une vile et froide Serpentard. A cet instant précis il se souvint que les picotements dans ses membres n’étaient pas seulement dûs à la rancune qui se rependait. Il s’agissait bien de l’eau glaciale d’un lac particulièrement négligé.

Lorsque la Serpentard reprit la parole, il eut beaucoup de mal à réprimer l’envie de s’en aller sans demander son reste. Pour qui se prenait-elle ? Il n’était pas le genre à subir les tentatives idiotes de filles en mal d’amour, qui faisaient payer la conduite d’anciens petit-amis à tout la gente masculine. Puis après réflexion il du admettre que ce n’était pas ce qui avait poussé Rose à cette mise en scène. Les filles du renommé Serpentard, étaient des femmes à part. Et à prendre avec des pincettes. Habituellement, Luke savait métriser toute femme. On lui avait enseigné tôt que les mettre toutes dans le même sac et imiter sa technique ne servait absolument à rien. Au contraire l'échec était assuré: Les femmes se disaient Tout ! Il fallait au contraire diversifier cette technique et s’adapter à chaque nouveau 'spécimen'. Grâce à ce précepte, même les filles les plus futés tombaient dans ses filets. Il suffisait de s’adapter. Voilà ce qu’il ferait. Car bien que son cynisme l’irrite singulièrement, il n’en restait pas moins très attiré et prompt à tout tenter pour avoir plus qu’un simple aperçut de cette enivrante beauté.

Tandis que ses camarades reprenaient leurs ennuyantes activités, le sourire du Rouge-Et-Or s’élargit une fois de plus. Elle avait donc été vexée par son tendre compliment. Pourquoi donc cherchait-il à être doux et protecteur. Lisa Rose ne ressemblait en rien à une fille romantique en maque d’amour. Au contraire. En ce qui concernait les situations délicates et soutenues, les rumeurs étaient formelles. Ce type de mec parvenait rarement à plus qu’une soirée en sa compagnie. Sans doute lassé d’un comportement de gamin écervelé. Elle attendait plus de sa part. Ses bras entourant sa poitrine, le même sourire satisfait qu’il avait vu à tant de Serpents lui firent regretter son choix de finalement tenter sa chance. Et voilà qu’elle ricanait. Pourquoi s’acharner ? Si ca ne le menait nulle part ? Tout simplement parce qu’il n’était pas de cette graine. Hors de question d’abandonner un projet entamé, un Gryffon n'abandonne jamais. Le jeune homme avait prévu un bout de chemin avec cette demoiselle, pas question de renoncer sous prétexte qu’il y aille un pépin.

Il s’avança lentement, puis ses yeux dans les siens, feintant l’attristement, il attrapa ses fines jambes et la fit chavirer. Ils étaient tous deux prêts du bord alors les effets étaient moindres néanmoins, elle était à terre ou plutôt à l’eau et sans la moindre défense. Il approcha de son corps encore étendus sur terre, son visage hors de l’eau, il promena sa main sur son visage. Il était certain qu’il ne se passerait pas beaucoup de temps avant qu’elle reprenne ses esprits et tente de le tuer. C’est pourquoi son temps était compté. S’il avait l’intention de tenter quelque chose c’était le moment. Luke rejoignit ses lèvres percevant un futur discours sur sa conduite. Son baiser d’abord fougueux et hâtif, s’intensifia tout en se prolongeant. Une main soutenait la tête de la jeune femme et l’autre se hasardait sur son visage. Il ne sut pas vraiment combien de temps leurs petites batailles dans l’eau avaient duré cependant, lorsqu’il rendit de petits baisers mettant fin au premier, il sut qu’il avait dû se passé quelques minutes. Ses mèches mouillés avaient libérées quelques goutes qui s’étaient écoulées lentement durant leur baiser sur les joues de la jeune femme. Il les essuya passivement, avec le même air satisfait qu’à son habitude. Il était fier de son aptitude à toujours savoir tourner la situation en sa faveur. Impressionné d’avoir réussit à reprendre les choses en mains. Heureusement sa fierté était sauve. Il n'était pas encore de ceux qui se faisaient mené à la baguette par une femme. Il fallait avouer que depuis la grande révélation au sujet de son titre d'héritié de Godric, sa confiance en lui était encore montée d'un cran.

Il était évident qu'avec une telle estime de soi et surtout sa prétention à montrer ouvertement qu'il était pleinement conscient de sa grandeur, il se demandait par quelle magie le choixpeau l'avait envoyé chez les modestes Gryffondors. Néanmoins, étant un décédant du plus grand sorcier de son temps, il avait enfin compris son appartenance à cette magnifique maison. Il releva son corps de celui de la jeune femme, puis réajusta son insigne avant de l'aider à se relever. Il lui fallut un instant de réflexion avant de lui apporter son aide. Leur premier baiser avait prouvé que Rose n'éprouvait pas le besoin, ni l'envie qu'on lui accorde quelque chose gratuitement. Cette attitude lui plaisait, il en était bien conscient. De plus les pleurincheuses ça touchaient deux secondes puis basta. Il avait toujours vu l'héritière comme une file à papa qui ne faisait rien par elle-même. Et à vrai dire, il ne se sentait même pas honteux de l'avoir vu comme tel. Non loin de cette image, elle se distinguait tout de même du rang qu’on lui attribuait, son goût pour la luxure et pour l’animosité était typiquement Serpentard.

L
uke aurait voulut prendre sa main, montrer qu’il n’en finissait pas là. Qu'un baiser en suffirait pas à apaiser la rencune à son égart. Il effleura ses lèvres du bout des doigts et apprécia la sentation du toucher aussi bien que le goût quelques instants auparavant. Il ouvrit la bouche pour la première fois depuis sa chute.

Sache que lorsqu'il s'agit de réchauffer quelqu'un, je préfère m'en charger moi-même. Maintenant, tu peux toujours y apporter ta contribution.

Il finit sa réplique sur un clin d'oeil et un sourire ravageur. Il espérait secretement qu'elle se metterait en colère. Il ne pouvait réellement se l'expliquer. Son attachement pour la maison de Salazar contribuait sans doute à cette subite envie d'enervement. Néanmoins son attachement propre à la jeune femme jouait également.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisa Rose Stevenson
> Beautifùl & Sexy Girlicious
> Beautifùl & Sexy Girlicious
avatar

Féminin Nombre de messages : 75
Age : 27
Localisation : Perd pas de Temps à me Chercher...Trouve Moii !!!
Date d'inscription : 08/02/2008

___PENSINE___
Niveau d'étude: 6ème année
Maison / Profession: La très digne maison de Serpentard
Rôle: Descendante de Salazar Serpentard
MessageSujet: Re: Rencontre fortuite ?! [PV Lisa]   Mer 26 Mar - 3:12

Lisa n'était certainement pas une fille qui se laissait marcher sur les pieds, aussi bien par les filles que par les mecs, et le jeune Miller en faisait déjà les frais, lui qui n'a surement pas l'habitude qu'on lui réponde avec tant de répondant et de réplique sarcastique, sa lui fera du bien un peu de savoir que toute les filles de l'école ne sont pas à ses pieds, bien sur elle s'amusait à le provoquer, jouer la fille indifférente mais pourtant il fallait qu'elle se l'avoue, malgré qu'elle ne pouvait se résoudre à accepter cet attirance inexplicable qu'elle a, elle fut surprise à ressentir quelque petite chose alors qu'elle avait posé ses lèvres sur les siennes...du dégout? du plaisir? elle ne saurait très bien le dire mais c'est comme si une force invisible, ou encore une envie irrépréssible de poser encore ses lèvres sur les siennes et de sentir cette sensation

Mais réveille toi bon sang !! tu sais de qui tu parle là? d'un gryffondor, qui plus est l'ennemi juré de ton cousin, lisa était en train de jouer avec le feu et pourtant elle aimait sa, provoquer un gryffondor, l'embrasser aussi minime que ce soit, c'était contraire à tout ces principes, pour elle les gryffondors était inférieur à la moyenne, elle détestait les gryffon, elle prenait malin plaisir à embêter, insulter ou lancer un défi à une gryffone ou un gryffon, même si elle avait eu des aventures sans lendemain avec l'un d'entre eux (de gryffons), c'était seulement parce qu'elle avait été trop bourré ou encore parce qu'elle savait que sa ne lui faisait rien du tout, elle ressentait presque rien à chaque fois alors c'était facile pour elle mais là c'était différent et elle aimait pas sa, elle commençait à perdre le contrôle de soi et il fallait qu'elle change sa au plus vite, oui elle allait y arriver, elle fait sa toute sa vie, garder la tête froide, ne pas se laisser aller par les sentiments, son père l'avait toujours rappelé à l'ordre lorsqu'elle commençait à "faiblir", ne jamais donner avant de recevoir, c'était son principe pour qu'on ne profite pas d'elle, lisa avait construit un mur pour tout les inconnus qu'elle se méfierait autour de son coeur et elle ne s'en est jamais plains, et c'est pas maintenant qu'elle allait le faire, elle avait peut-être briser le coeur de certain mec mais elle ne s'en préoccupa pas tellement, pour elle c'était bien clair, le mec qui oserait rentrer dans son coeur devait être spécial, aussi bien qu'elle l'est...cependant elle ne resta pas longtemps dans ses songes, elle fut très vite ramené à la réalité par une vision très interessante pour la belle Lisa

Oubliant ses pensés précédemment, c'était comme si elle n'avait pas été dans son songe cinq minute avant, ses yeux lançaientdes cris de joie, de victoire, elle avait devant elle à ses pieds, le mec le plus populaire de poudlard...après son cousin bien sûr, comme quoi tout les mecs était à ses genoux presque, c'était toujours comme ça avec la belle Lisa Rose, à croire que c'est presque lassant, il était allongé là dans l'eau, brrr qu'est ce qu'elle pouvait être froide et fraiche, et regardait la jeune fille d'une lueur pleine de reproche et de...haine? après avoir capté le regard plein d'éclair qu'il a lancé à ses camarades, oups elle l'avait certainement vexé, c'est vrai quoi, se faire avoir par la plus peste de toute l'école, bon aussi c'est sur que personne ne pouvait faire le poid, cela lui remettra peut-être les idées en place, souriant d'un sourire pleine de ruse, elle entoura sa poitrine de ses bras et se baissa pour être à sa hauteur, elle mit plusieurs secondes à le regarder dans les yeux, sans aucune sourire narquois, sarcastique ni rien, ne pouvant détacher son regard d'un bleuté presque ciel voire métalisé du sien (de lui), elle dut faire un effort considérable pour détourner son regard et reprendre là ou elle en était, le sourire malicieux pleine de ruse qui avait disparu avait refait surface, toujours agenouillé à sa hauteur, elle lui dit alors


- toi même tu ne peux me résister très longtemps, tu le sais aussi bien que moi que tout les mecs sont à mes pieds...mais toi tu t'es carrément allongé...c'est bien ta compris ce qu'il fallait faire !

Elle rigola sarcastiquement, elle avait fait exprès de lancer cette pique pour l'énerver encore plus un peu, sachant qu'il était déjà énervé pour s'être fait avoir, elle se releva et avec un rictus léger et discret du coin des lèvres, elle le détailla de haut en bas et se surpris à penser que physiquement, la nature l'à vraiment beaucoup gâté mais bon ça c'était pas tellement une révélation pour Lisa qui l'avait remarqué depuis tout le début mais là c'est vrai que la vision de son corp tout mouillé était vraiment très interessante pour ne pas dire apétissante mais cependant au plus elle avait regardé, au plus elle avait relaché son attention, ce qui à permis au jeune homme de lui faire un mauvais coup parce qu'il pût la faire chavirer sans problème en tirant bien ses pieds vers lui, elle était maintenant allongé sur le dos entre la terre et l'eau, et sans défense, elle le regarda s'approcher d'elle sans qu'elle puisse faire quelque chose...

Il se mit alors au dessus d'elle, elle était coincé entre son corp et le sol et à sa merci, le regardant toujours dans les yeux pour lui montrer que sa ne la déstabilisait pas ou peut-être voulait-elle s'en convaincre, elle l'affronta du regard malgré la sensation du toucher de sa main se promenant sur son visage, elle savait que c'était dure à tenir...argh ce qu'elle pouvait le détester...elle ne pût continuer à penser à quoique ce soit tant ses lèvres avait été capturé par surprise, elle n'aurait jamais pu penser qu'il aurait le courage de faire sa et pourtant c'était bien la seule chose à ne pas faire pour qu'elle ne soit pas totalement déstabilisé mais sa y est, elle se détestait elle même, elle avait céder à partir du moment ou le baiser du jeune gryffondor était fougueux et lisa rose n'avait pu s'empêcher de continuer le baiser, et de le prolonger à son tour en y entrant sa langue dans la bouche de celui-ci, ses baisers était langoureux et...sauvage mais aussi hâtif, elle passa sa main dans les cheveux du gryffon pour intensifier le baiser et l'autre main se hasarda sur le torse de celui-ci en dessous sa chemise, comme s'ils attendaient ce baiser depuis longtemps et que sa avait été la libération, leur tit affrontement dura au moins pendant plusieurs minutes et ce fut plusieurs minutes à Lisa Rose pour se rappeler de ce qu'elle était en train de faire, reprendre ses esprits alors que le langoureux et long baiser faisait place aux petits, le poussant en arrière à l'aide de ses mains sur le haut du torse, Lisa rose reprit immédiatement ses esprits, elle n'en croyait pas ses yeux, mais qu'est ce qu'elle pouvait être bête, elle s'en voulait à elle même et le regard qu'elle lui adressa, un regard pleine de reproche et de répulsion méprisante, cela pouvait être un regard qu'elle s'adresserai bien à elle même


- attend tu crois que quoi là ?!! tu crois que j'allais tomber dans tes bras et être comme ton tit toutou, que t'allais réussir à me mener à la baguette...hahahaha...laisse moi rire, ce qui s'est passé, c'était RIEN du tout, oublie, c'était la chose la plus...dégoutante que j'ai jamais fait !!

Le disait-elle réellement ou voulait-elle s'en convaincre ? elle n'en était plus très sûre elle-même, et s'en voulant d'avoir perdu le contrôle face à lui, il lui en a fallu de peu pour lui montrer qu'il n'aurait jamais le dessus sur elle et qu'elle ne serait jamais à sa merci et pourtant elle venait de ficher en l'air ce peu de fierté et alors qu'il recommençait à s'approcher d'elle pour effleurer de ses doigts, ses lèvres encore douce et humide, elle ne put qu'apprécier la sensation de ce toucher mais rompit quelque seconde après immédiatement le contact...elle était plus très sûre de ses choix, bien sur qu'au fond d'elle, ce baiser était plus qu'agréable, mais sa elle en savait rien, baissant la tête vers le sol et secouant sa tête pour enlever l'image du baiser de sa tête et voulant oublier qu'elle a céder face à lui, elle se retourna alors dos à lui comme si elle allait pour partir et fuir mais elle s'arrêta et resta dos à lui, écoutant en même temps ses paroles...quelque seconde de silence passèrent alors qu'elle était en train de réfléchir encore..mais qu'est ce qu'elle était en train de faire là, pourquoi se casser la tête et se vouloir d'avoir céder face à un arrogant de première alors qu'elle pouvait un peu se venger ou encore non, pourquoi ne continuerait-elle pas de jouer? c'est vrai elle s'en lassait jamais avec lui, c'était devenu en quelque sorte un jeu qui plus tard évoluera sans doute

Alors qu'elle était dos à lui, ses lèvres s'étira alors en un sourire coquin et malicieux, elle se retourna et lui fit face, elle s'approcha de lui de sa démarche féline, le faire reculer en arrière alors que sa main était posé à la hauteur de son torse (jsais pas comment on dit sa xD buste ou poitrine mdr c'est pareil) jusqu'à qu'il ne pouvait plus reculer parce qu'il était coincé entre la serpentarde et le tronc de l'arbre, elle se colla un peu plus à lui en le regardant dans les yeux et passa ses main en dessous de sa chemise pour caresser lentement son torse, son visage s'approchant très près du sien et de la bouche elle-même, elle prit soin de garder une distance bien que très minimal, entre sa bouche et la sienne, le fixant toujours du regard, espérant y chercher quelque chose puis sa bouche prit soin d'effleurer très légèrement les siens pour dévier vers son oreille et lui chuchota tout doucement au creux de son oreille

- ah ouais ? tu vois, j'aimerai bien voir sa Miller, si tu pense que je vais me faire encore avoir...hmm..hhaa à ta place je m'en réjouirais pas trop, tout à l'heure c'était juste un coup de chance pour toi mon pauvre chéri...

Oui c'était comme sa qu'elle aimait être, elle était contente et satisfaite, elle avait repris le contrôle et comptait bien le garder encore un bon moment, souriant de satisfaction, elle ne se gêna pas de se coller encore un peu plus à lui, inutile de préciser qu'elle aimait ce contact entre leur 2 corp mais inutile de vous dire aussi que c'est pas maintenant qu'elle se résoudra à accepter la réalité, elle ne pouvait se l'expliquer réellement quand au conséquence qui est son attachement propre au jeune homme



[Hj: Waouw vraiment dsl pr ce long rp looll jpensais faire un moin long mais là j'ai pas pu Rolling Eyes ]

_________________





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Miller
>> Look at Me__I'm so Perfect !
>> Look at Me__I'm so Perfect !
avatar

Masculin Nombre de messages : 35
Age : 28
Localisation : Cherche moi et tu me trouveras...
Date d'inscription : 03/02/2008

___PENSINE___
Niveau d'étude: 7ème année
Maison / Profession: Gryffondor
Rôle: Descendant de Godric Gryffondor
MessageSujet: Re: Rencontre fortuite ?! [PV Lisa]   Dim 6 Avr - 12:34

Le jeune homme la trouvait bien importunant d’agir de la sorte. Bien qu’il aimait les femmes au tempérament fort et changeant, il fallait avouer qu’elle ne restait pas moins très insultante. Comment pouvait-elle parler ainsi de ses baisers ? Il était pourtant doué. Du moins c’est ce qu’avaient affirmé toutes celles qui avaient eu l’extrême honneur de s’approcher de son souffle. Comment une petite Serpentard pouvait-elle ainsi détruire l’estime qu’il se portait ? Et cela en un rien de temps. De plus de porter de faux jugements et en faisait profiter l’assemblé. Qu’allaient penser ses futures conquêtes à présent ??

Bien qu’il fût plus qu’irriter de l’entendre s’exprimer de la sorte, ses élans ne le laissaient s’en aller. D’ailleurs ou serait son courage, sa fierté s’il agissait subséquemment ? Beaucoup d’élèves avaient admiré leurs ébats et pour plusieurs raison. La plus évidente étant leur ‘célébrité’ auprès des autres élèves. De plus cette petite aventure aux devant de la scène alimenterait les ragots un bon moment étant de maisons ‘opposés’ par nature. Hors de question qu’on se fiche de lui parce qu’il aura suivit les initiatives d’une Serpentard. Surtout pas Cette Serpentard. Le Rouge-Et-or l’admira sans souffler mot. Quoi qu’il en dise la voir se mettre dans de tel états lui insufflaient plus d’attrait. Il souhaitait prouver, établir son pouvoir. Parfaitement conscient qu’il lui plaisait autant qu’à lui, il jouait de cette attirance. Cette chance n’était pas donné à n’importe quel homme ou plutôt si, à beaucoup d’entres eux justement. Néanmoins l’alchimie qu’il percevait entre leurs souffles, les baisers ensorcelés qu’elle avait donnés, ne laissaient rien au hasard. Luke savait qu’elle n’offrait pas la même chose à tout ignorant du château. Lui, était supérieur à tout ses détritus ambulants. Lui, les supplantait sans la moindre difficulté. Lui, était meilleure et ça dans plusieurs domaines. Luke connaissait ses points forts tout comme ceux de la Serpy, l’observation était la clé dans pratiquement toutes les énigmes. Il suffisait d’ouvrir les yeux pour savoir. Bien qu’il n’aille fréquenter Lisa Rose que peu souvent, il savait qu’elle ne se donnait aussi facilement qu’elle le prétendait. A vrai dire, ses rôles qu’elle se donnait, étaient une forme de couverture. C’était assez plaisent. Comprendre les choses sans avoir besoin de l’apprendre de son interlocuteur. Son narcissisme remontait en flèche. Un semblant de sourire se dessina sur ses lèvres. Bien que ses remarques l’aillent touchées, il se devait de rester mesuré et feindre l’amusement voir l’ennui.

Il entreprit de faire ce qu’il avait prévu malgré les dernières remarques de sa camarade. Elle se releva, puis après quelques instants de réflexions durant lesquels elle semblait se battre avec sa propre nature, la Serpy reprit les choses en mains. Ses pas à la fois mesurés, lents et aguicheur, le firent sourire à nouveau. Quoi qu’elle en dise elle ne pouvait lui résister. Après avoir goûté à la saveur de ses lèvres, rester distante à lui, devenait un effort conséquent. Comme lui en vouloir à présent ? Il aimait l’attrait qui les unissait. Ce qui les attiraient tant l’un à l’autre. Une sorte de lien se créait sans leur accord mais si agréable que s’en détaché venait à sacrifier tout ce qui rendait ces instants si particuliers.

Le contact de ses mains sur sa peau eurent l’effet escompté. Luke ne prévoyait plus d’échappatoire. La laisser venir voilà la clé avec miss Stevenson. Lui faire croire qu’elle avait pleinement repris le contrôle de la situation. Ce qui aurait été ennuyeux et plutôt fastidieux devint amusant. Luke avait peu l’habitude de suivre les désirs de ses conquêtes. A vrai dire, leur faire plaisir était plutôt secondaire. En temps normal ses efforts étaient moindres et ses résultats satisfaisants. Mais s’adapter était dans ses cordes. S’il fallait qu’elle s’imagine le voir à ses pieds ce n’était pas très cher payer pour quelques baisers enflammés. D’ailleurs les effets s’étaient bientôt dissipés. Il sentait le manque. L’envie de recommencer lui apparentait plus qu’à elle probablement. D’ailleurs, il s’avérait que ses mains le conduisent autre part qu’au paradis. La dernière fois qu’il avait laissé porter son corps par Lisa, ça avait plutôt mal tourné. Hors de question de commettre la même erreur plus d’une fois. Ses foulées arrière mesuraient la distance, son cerveau analysait les environs qu’il connaissait comme sa poche et ses yeux se plantaient obstinément dans les siens. Jusqu’où le mènerait-elle ? A peine son esprit eut-il le temps de formuler cette question qu’un obstacle arrière le fit stopper. Ainsi elle voulait un support ?!

Cette nouvelle réplique muette le fit sourire encore. Il devait à présent trouver la force de se contrôler et de garder la tête froide. Procédé inutile. Ses yeux verts, sa figure d’ange aux soupçons gardés, sa chevelure cascadant dans son dos, et surtout ses mains dans sa chemise, tout était contre lui. Fallait-il la repoussé pour faire descendre la température ? Sans doute, mais pourquoi n’arrivait-il pas à détaché son regard d’elle. Lentement ses paupières glissèrent dans sa chemise, histoire d’étudier l’étendu des dégâts. Mais rapidement, il considéra la cause perdu, s’il ne se reprenait pas rapidement. Bien qu’il soit quelque peu déstabilisé, il ne comprenait pas d’où venait la rage qui défendait de l’embrasser. Malgré ses regards pétillants sur la jeune femme, son visage ne laissait rien transparaître. Pourquoi lui donner encore plus de cartes à jouer. Elle le dominait bien assez comme ça. Inutile de renforcer sa confiance en elle. De plus, sa modestie semblait tout aussi discourtoise que celle de Luke. Sa vois d’eau clair le fit sortir de ses songes et aspira à un autre sourire. Voilà qu’elle l’humiliait dans l’intimité à présent. Rien à dire cette fille était dévoué de toute ardeur morale.

*Merci la Serpy, tu m’as donné de quoi me reprendre* Inutile de dire qu’elle avait fait voler le charme. Ses quelques mots avaient suffit à lui rappeler pourquoi il résistait. C’était le souci avec les Serpentard, ils ne faisaient rien au bon moment. Il était évident que quelque instants de plus, ses lèvres encore plus proches et il aurait craqué sans le moindre problème. Mais heureusement pour sa ‘gueule’, les instincts Serpy avaient repris le dessus. La situation était plutôt drôle enfin de compte. Sa main paralysé depuis les précédentes tentatives de mademoiselle, il eut un clique lorsqu’il la porta jusqu’à sa taille. Un reflet dans ses yeux portait à croire qu’elle ne s’attendait pas réellement à une nouvelle approche. Surprendre était plus de son ressors pas vrai ?! L’autre s’aventurait sur son visage, et finit sur quelques mèches sur son épaule. Des gestes doux et lent, parfait pour égayer sa curiosité, un semblant de sourire accompagnait chacune de ses mesures avant que sa bouche lâche au creux de son oreille :


Pourquoi mentir Stevenson ? Tu aimes ma présence. A vrai dire tu es attiré comme un papillon part la lumière. Mon contact t’est ontologique. Alors agit ou fuit, mais choisit.

Luke avait agit exactement comme elle, de la même façon si ce n’est en un peu moins brusque. Cependant il se fichait bien de l’effet tant qu’il y portait un impact à son comportement. Particulièrement agacé de ne savoir sur quel pied danser, il la laissait choisir. Tout en faisant au mieux pour qu’elle prenne la ‘bonne’ décision : Ses lèvres se hasardèrent sur son cou, près de son oreille. Certains qu’elle apprécierait cette petite attention, il se détacha de son corps et prit soin de lui adresser un clin d’œil avant de retirer sa baguette de son pantalon encore mouillé.

Quand tu aura décidé, fais le moi savoir.

Il inclina la baguette de sa camarade et laissa un baiser sur son cou avant de prendre le chemin du château saluant au passage les élèves qui chuchotaient dans son dos.

[désolé pour le retard mon 'poussin' ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisa Rose Stevenson
> Beautifùl & Sexy Girlicious
> Beautifùl & Sexy Girlicious
avatar

Féminin Nombre de messages : 75
Age : 27
Localisation : Perd pas de Temps à me Chercher...Trouve Moii !!!
Date d'inscription : 08/02/2008

___PENSINE___
Niveau d'étude: 6ème année
Maison / Profession: La très digne maison de Serpentard
Rôle: Descendante de Salazar Serpentard
MessageSujet: Re: Rencontre fortuite ?! [PV Lisa]   Lun 14 Avr - 18:31

Rose ne pouvait s'avouer à elle-même son attirance qu'elle ressentait envers ses baisers qui lui a fait naître comme des petits frisson tout au long de son corp, oui comment ne pas ressentir quelque chose alors qu'elle était si près de son corp mais en même temps si loin, leur appartenance à leur monde refusait toute attirance sexuelle ou alors rien qu'une amourette, mais elle-même ne savait pas ce que c'était, c'était comme si cet homme était sortit tout droit de l'enfer rien que pour la tenter et la faire céder à la tentation, ce qu'elle a failli faire, heureusement son caractère de serpentard avait repris le dessus même si la bêtise avait été faite, elle essayait obstinément de se convaincre que ces baisers n'était rien du tout, elle avait joué la carte de l'indifférence, vaut mieux cela que rien du tout, vaut mieux la jouer froide et insensible à son charme que succomber à son charisme naturel qu'il utilisait comme il fallait et bien comme elle aimait, et elle avait eu raison, l'indifférence n'était-il pas une preuve de supériorité?

Oui à ce moment là elle avait repris les cartes en main et le résultat en était plutôt satisfaisant, le gryffondor ne voyait plus d'échappatoire et n'avait qu'une seule chose à faire, se laisser faire *oui c'est sa, laisse toi faire et laisse moi venir à toi tant tu sera encore tout bouleversé*, elle souria aussi bien intérieurement que extérieurement avec toutes son charme dévastateur, son regard d'ange déchu pour essayer de capter son regard, à présent, elle ne pouvait plus s'échapper de ses yeux, de ses iris, comme si elle voyait en lui, comme si elle arrivait à le lire comme dans un livre ouvert, c'est elle qui prenait le contrôle mais était en même temps prisonnière du charme de ses yeux, et devina bien que lui aussi n'arrivait pas à se détaché de son regard, c'était comme si elle ne voyait plus rien d'autre autour, ils étaient à présent comme dans une bulle, coupé du monde et que rien n'existait à part eux deux, pourquoi ? pourquoi n'arrivait-elle pas à se détacher de son regard, c'était comme si une alchimie les attiraient l'un à l'autre, comme si l'alchimie de leur regard se connecta mutuellement, elle pouvait facilement s'y noyer mais heureusement que toute chose avait une fin, elle vit ses paupières glisser vers le bas, preuve qu'il ne pouvait plus la soutenir du regard s'il voulait encore avoir contrôle de ses jambes et qu'ils ne se dérobent pas sur lui-même

Cependant elle ne savait pas si elle allait arriver à jouer la carte supérieur encore longtemps, c'est vrai qu'elle aimait dominer, sentir les gens inférieur à elle et craindre de son pouvoir mais elle aimait aussi qu'on prenne les choses en main, que quelqu'un dans cette terre ne se soumet plus tellement à son charme et à sa popularité, tout le monde dans cette école n'arrivait pas à lui tenir tête, c'était comme cela et pas autrement, elle avait établi son pouvoir depuis longtemps et lorsqu'elle était avec un mec, elle n'arrivait pas s'abandonner totalement à lui, il fallait qu'elle prenne le contrôle et n'aimait pas qu'il la domine mais là maintenant, c'était comme si ces principes avait totalement disparu, pour faire place à un nouveau principe, un nouveau sentiment, ce qui ne la déplaisait pas pour autant puisque la première fois de sa, elle avait rencontré quelqu'un de même trempe qu'elle, quelqu'un qui n'était pas d'accord pour se laisser dominer et qui appréciait aussi bien qu'elle ce sentiment, le sentiment que rien ne pouvait le ralentir ou l'arrêter, et elle avait trouver cela en la personne d'un gryffondor, que le destin pouvait bien faire les choses des fois, croyais-vous au destin? elle ne savait pas trop quoi en dire, ni se l'expliquer, mais leur rencontre n'était pas dû au hasard, et leur attirance l'un à l'autre n'allait pas s'estompé comme ça à partir du moment ou ils allaient malheureusement se séparer, parce que surtout ils n'allaient pas rester éternellement dans le parc mais cette sorte de lien qui s'est unit et qui s'est crée sans qu'ils puissent en dire comment, sera toujours présent, en tout cas, pour elle, elle savait que leur alchimie n'allait pas disparaître de si tôt...
Lisa était comme une rose, si attirante, belle et captivante au regard et si douce lorsqu'on touche ses pétales de fleurs mais lorsqu'on commençait à bien la regarder sous toute ses formes, et si vous la toucher au mauvais endroit, comme à son orgueil ou à sa dignité, vous vous rendez compte à ce moment-là qu'elle à des piques bien présente

Elle avait apprécié leur contact aussi bien que lui ne pouvait s'en défaire, quand alors le corp de son partenaire en face d'elle eut un déclic, un mouvement léger mais fluide des mains s'aventura sur sa taille mais aussi vers son visage, ses épaules, c'est vrai elle était un petit peu assez surprise qu'il ait réussi enfin à reprendre le contrôle des parties de son corp, elle le laissa faire, curieuse de savoir ou ses frôlements de caresse allait bien mener, puis elle sentit un léger souffle chaud provenir de son oreille, et buva alors avec attention toutes ses paroles, un sourire mince s'étira sur ses lèvres en un rictus plein de soupçons machiavéliques...


Comment osait-il parler de la sorte, lui parler comme si il laissait faire un choix et que quelque soit le choix qu'elle fera, ce sera accompagné de conséquence qu'elle devra subir, nier alors jusqu'au bout des ongles cette inexplicable attirance, ou alors subir et avouer cela mais elle signera à ce moment-là, la capitulation, signe qu'elle se rend sans broncher, mais elle ne se rendra pas de si tôt, elle le vit alors s'éloigner d'elle et ressentit le goût amère de la réalité revenu prendre son droit qu'il avait quitté quelques instant plus tôt à partir du moments ou ils avaient scellé leur attirance l'un à l'autre par un baiser, mais elle avait trouvé le moyen d'y remédier, elle s'avança de quelque pas en direction du chemin qu'il prenait, décidé à le faire arrêter, en haussant la voix même si elle savait que nombreux sont les oreiles qui sont toute ouïe à leurs échanges depuis un bon moment, mais c'était pas si grave, tant qu'il s'était arrêté et l'écoutait, maintenant à elle de prendre la parole

- si ce que tu dis est vrai, comme quoi je suis attiré vers toi, pourquoi alors ne suis-je pas dans tes bras à ce moment-même? pourquoi croit-tu que j'ai coupé court à notre échange si hum ardent, pourquoi mes lèvres ne sont pas collé au tienne?...

des paroles profond, au fur et à mesure qu'elle parlait, elle s'avança lentement vers lui, comme si chaque pas vers lui accentuait ses paroles, il restait maintenant une distance minime entre lui et elle, toujours de dos face à elle, il écouta sans broncher, tant mieux, la parole était à elle et elle comptait bien mettre toutes les chances de son côté, sa main droite s'aventura alors le long de son bras jusqu'à arriver à sa main ou elle frôla avec ses doigt, puis elle le détourna alors tout en laissant une main frôler son torse jusqu'à que leurs yeux se rencontrèrent une fois de plus quand elle ouvrit une fois de plus la bouche et dit à voix basse

- mais toi...parlons un peu de toi...tu n'est pas quelqu'un d'ordinaire et tu le sait, ta fierté, ton orgueil, tout fait en sorte que t'aime aussi bien que moi la domination, t'aime sentir que la fille ne te résiste pas mais en même temps tu trouve lassant ce genre de comportement, tu veux quelqu'un qui sache te résister, avec du caractère, pour la première fois de ta vie, quelqu'un ne s'est pas soumis à toi, et tu trouve cela tellement attirant que tu ne sais plus quoi faire et donc tu t'enfuis mais au fond de toi t'en veux plus, oui c'est sa...

ses mains continuait de le frôler lentement, une main montait alors vers son visage où elle caressa légèrement sa joue puis monta lentement mais surement et passait sa main dans ses cheveux où elle s'y hasarda, chaque parole accentuait les caresses mais elle enleva alors ses mains à regret tandis qu'elle le contourna une fois de plus lentement et était maintenant derrière lui, ses mains se hasardèrent vers sa taille pour ensuite une fois de plus vers le torse, tout lentement avec des geste doux et fluide, elle se colla à lui par derrière et en profita pour rajouter au creux de son oreille d'un chuchotement sensuelle et doux

- avoue le, tu aime aussi bien ma présence aussi bien que moi je le suis selon toi, tu est attiré vers moi tel un abeille vers son miel, ne le nie pas, tu ne fait que retarder le moment de vérité...

sa bouche dériva alors vers son cou où tout doucement, elle y goûta de ses douces lèvres chaque parcelle de ce long cou qui s'offrait à elle, des baisers simples mais incroyablement attirant, qu'on ne pouvait s'en échapper et que seul le désir de continuer encore et encore était présent, comme on dit, le meilleur moyen de céder à la tentation c'est d'y céder...^^

_________________





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Miller
>> Look at Me__I'm so Perfect !
>> Look at Me__I'm so Perfect !
avatar

Masculin Nombre de messages : 35
Age : 28
Localisation : Cherche moi et tu me trouveras...
Date d'inscription : 03/02/2008

___PENSINE___
Niveau d'étude: 7ème année
Maison / Profession: Gryffondor
Rôle: Descendant de Godric Gryffondor
MessageSujet: Re: Rencontre fortuite ?! [PV Lisa]   Dim 4 Mai - 23:09

Il fut surpris de l’action-réaction. Stevenson ne prit guère longtemps à se décider. Apparemment son charme agissait en elle comme avec toutes les autres. Pourquoi avait-il eut la bêtise de croire qu’elle était différente ? L’avait-elle déçue par l’égard qu’elle lui portait soudain ? Sans doute. Luke était une personne extrêmement compliqué, et difficile à contenter. Rien ne le satisfaisait véritablement. Et la voir agir comme prévu, l’énervait. Pourquoi ne restait-elle pas en retrait ? Pourquoi changeait-elle sa véritable nature pour ses beaux yeux ? A peine eut-il le temps de se poser ces questions que sa voix voluptueuse s’éclaircit. Voilà qu’elle se disait indifférente à sa présence. C’était tout simplement le comble. Un rictus étira ses lèvres. Ce qui suivait n’était pas mieux. Son approche trahissait chacun de ses mots. Cette contradiction l’excitait et l’agaçait à la fois. Ne pouvait-elle pas tout simplement se montrer logique ? Il était déjà suffisamment difficile de la comprendre dans son état normal si en plus elle contractait une nouvelle personnalité, il serait ardu de déployer le contrecoup des initiatives du jeune homme. A peine avait-elle conclut, qu’elle engageait encore le contact avec Luke. Cherchait-elle à l’exciter ? Ce n’était pas faute d’avoir essayer. Elle se débrouillait bien, certes, toutefois l’analyse qu’elle venait de pondre sur lui le refroidit quelque peu.

Comment ? Essayait-elle de faire un lien entre eux deux ? Un nouveau sourire étira ses lèvres. Bien qu’il soit quelque peu surpris qu’elle en sache autant sur ses prétendus ambitions à l’égard de la gente féminine, il se devait de rester neutre (comme la suisse xD lol désolé j’suis crevé !). D’ailleurs les trouvait-elle si semblable ? Pour être franc, il avait fait ce lien presque inconstamment. Elle était son opposé féminin. Aussi vantard, subtile et attachante que lui toutefois il lui manquait ce zeste de maturité et la présence que Luke possédait. De plus, ses propos étaient d’autant plus élégants que ceux de la jeune femme. Luke n’allait que rarement au but, contrairement à la Serpentard. Sans parler de leur renommé équivalente sur tous les points ou presque. Cependant le lui avouer ne serait certainement pas la meilleure chose à faire devant un tel publique. De plus, la laisser se ridiculiser était d’autant plus exaltant.

Ses gestes se perdaient dans son corps, tandis qu’elle murmurait ne lui avoir aucune attache. Autour d’eux, les autres filles détournaient le regard et les jeunes admiraient, envieux, Luke. Quant à lui, ses soupires de contentement témoignaient de la gêne qu’il ne ressentait pas. Pourquoi se détourner d’une si agréable compagnie ? Il n’y avait aucune raison. Se faire désirer se révélait plutôt efficace avec Lisa. A en prendre note ! La chaleur que transmettait chacun de ses mouvements lui procurait un plaisir étrange. A la fois heureux de savoir s’y prendre mais septique sur ses derniers propos, Luke ne parvenait pas à faire la part des choses. Etait-il réellement comme elle l’avait décrit ? Bien entendu, mais tout le monde s’en apercevait-il ? Si, oui ça allait être un réel problème. Car sa technique misait justement sur ce secret. De plus, il lui permettait une vie agréable et sans grand problème de réflexion. Il sentit son corps flancher à cette déclaration muette. Si ce type de révélation encourageait mademoiselle à l’approcher davantage, ce n’était pas le cas pour Miller qui tenait à la prospérité de sa vie actuelle.

Bien que son corps démentait ce qu’il allait ajouter à son égard il profita de ses derniers instants de satisfaction. Il restait un homme à part entière et une jolie femme à ses pieds était difficile à évincer même en crise, sur surtout pour le Gryffondor dont on n'avait jamais pu vanter les mérites de véritable gentleman. Il passa ses mains sur les siennes, les fit descendre passablement puis remonta ses propres mains jusqu'à ses bras qu’il saisit sans la moindre pudeur. Puis de manière à perdurer leur contact, il s’approcha davantage tout en repoussant les vêtements inutile à son toucher. Lorsqu’il arriva à ses épaules, il repoussa quelques mèches gênant son plaisir et enfouit son visage pour y laisser quelques baisers. Son contentement fut de courte durée, la demoiselle pensait avant tout à son propre plaisir et à confirmer l’analyse qu’elle venait de pondre. Ses mains se hasardèrent une fois encore sur sa peau châtaigne et sa nuque. Sa vision fut durant quelques instants troublée par l’enivrement que lui procurait chacun de leur contact. Il ne lui fut plus possible de voir quelles expressions affichaient les alentours, sans doute trop baigné dans son appétit. Il ne fut que réveillé par les mèches de la jeune femme dans sa nuque. Luke profitait de ses instants comme s’il s’agissait de ses derniers avec une femme. Seulement son égo lui interdisait toute avance. La laisser faire, voilà son principal objectif. Mais comment résister ? Comment ignorer ses lèvres, son corps, se frottant contre lui ? Il failli plus d’une fois à la jeter sur le sol et savourer paisiblement chaque parcelles de ses lèvres. Cependant son sang froid le sauvait dans pratiquement toutes les situations, toutefois il n’avait pas eu fait tout, tout seul. Luke ressentait la même chose qu’à chaque fois. Elle lui appartenait. Il pouvait l’avoir là tout de suite. Il suffirait de l’emporter dans un endroit un peu moins en vue. Malheureusement son orgueil le lui prohibait. Une fois de plus, la satisfaction d’avoir atteint une nouvelle proie ne l’occuperait pas bien longtemps. Certes, son ego en était décuplé mais c’était si facile…

Presque déçu, sa vision se rétabli d’elle-même. La jeune femme quant à elle susurra à son oreille convaincue sans doute d’être encore en peine extase et lui offrit un nouveau baiser. Impossible de refuser un cadeau aussi délicieux, Luke y succomba presque par dépit. Puis détacha ses lèvres peu à peu repassant sa langue sur les siennes. Il comptait bien retrouver la situation première de leur rencontre. De cette manière, l’attrait était encore plus grand et plus subtil à regagner n’importe quelle marque d’affection. Ce serait un défi encore plus appétissant à relever. C’était sans doute son plus grand problème. Il fallait perpétuellement du changement et de nouveaux sommets à atteindre. La différence avec Lisa, c’est qu’il s’agissait d’une femme dont il ne se lassait pas. Ses lèvres sucrés, ses baisers parfumés et son toucher velours éveillaient en lui tant de sensations qu’il était difficile d’en décrire qu’un seul avec les mots que lui offrait la langue anglaise. Toutefois ce type de plaisir deviendrait commun peu à peu, il le savait pertinemment. Voilà pourquoi il se chargerait de le rendre inaccessible !


Brusquement comme pour la première fois, Luke déplaça ses pieds, aussi failli-t-elle chuter. Puis un sourire aussi dévastateur qu’au premier regard, il déclara de but en blanc :


Je commence à me lasser Stevenson ! Tu es peut-être séduisante mais tes manières manquent cruellement d’imagination. Les Gryffondors te surpassent dans ce domaine.

Il effleura ses mèches blondes de l’indexe, puis caressa rapidement son menton, la menant à la manière d’une gamine. Voilà qui la mettrait dans tous ses états. Ravi de son impact, il poursuivit dans sa lancée.

Toutefois je tiens à te répondre. Tu en as plus dans ta jolie petite tête blonde que ce que j’imaginais. Tu as parfaitement raison à mon sujet ! Je ne suis pas quelqu’un d’ordinaire. Je ne suis pas Luke Miller pour rien ! Quant à ton analyse à mon égard, je suis ravi de t’annoncer que tu ne t’étais pas trompé non plus. Je veux une femme, une vraie ! Quelqu’un qui puisse me résister, dangereuse comme la braise avec un tempérament qui vaut le détour. Seulement ne te fais pas plus importante que tu l’es mon poussin. Tu ne rempli aucunes de ses qualités.

Le Gryffondor parla d’une vois clair et enjoué presque euphorique. Ravi de l’embêter et surtout de l’humilier, pour retrouver un jour ses lèves il allait devoir ramper ! Oui ramper. Il intensifia chacun de ses propos par de candides caresses et passa une main sur ses longs cheveux blonds tout en admirant la stupeur sur le visage de la Serpentard.

C’est beau rêvé, n’est ce pas ? Mais la réalité est plus belle encore… des filles comme toi j’en attrape par dixième chaque semaine…. Tandis que la plus belle, elle….rien ne sera comparable. Cette demoiselle, si je la trouve, je ne jouerais pas avec elle comme je joue avec les autres ou avec toi mon poussin !

Il joua de son clin d’œil charmeur pour vider de tout sens ses propos et se détacha totalement de la jeune femme. Puis avant de la laisser à sa détresse, il ponctua ses propos avec un baiser qu’il donna sur deux de ses doigts les déposant à sa suite sur les lèvres de la Serpentard. Avec un peu de chance, elle irait pleurnicher auprès de Jason et il trouverait un autre prétexte pour lui botter le derrière. Cette pensée le réjoui davantage. Et il ne put s’empêcher de lui adresser un dernier sourire.

Tu as été une excellente distraction Stevenson ! Au besoin je te rappellerais. Wink

Il finit sur une remarque des plus simplistes, toutefois il sentait que chaque mot avait eu l’effet escompté. Il se dirigea vers le chemin qui le conduisait au château le regard perdu sur l’horizon. Lisa le haïrait ! Et tant mieux.

[Désolé ma ptite serpy du big retard !! J'espère que tu m'en veux pas trop ! Embarassed ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisa Rose Stevenson
> Beautifùl & Sexy Girlicious
> Beautifùl & Sexy Girlicious
avatar

Féminin Nombre de messages : 75
Age : 27
Localisation : Perd pas de Temps à me Chercher...Trouve Moii !!!
Date d'inscription : 08/02/2008

___PENSINE___
Niveau d'étude: 6ème année
Maison / Profession: La très digne maison de Serpentard
Rôle: Descendante de Salazar Serpentard
MessageSujet: Re: Rencontre fortuite ?! [PV Lisa]   Sam 17 Mai - 21:50

Elle le savait, elle le sentait, elle allait presque l'avoir dans la peau, comme la plupart des mecs présent dans l'école, ce n'est qu'une question de temps avant qu'elle réussisse à avoir Luke Miller, au début, elle avait tenté cette approche pour énumérer une façon de plus à son chèr cousin comment le jeune Miller s'était épris d'elle, et alors Jason pouvait à sa guise le narguer en le provocant, la démarche de Lisa n'était certe pas conventionnel, se rabaisser à son égard, lui faire sentir qu'elle ferait tout pour ses beaux yeux, le faire baisser sa garde, et rendre son cousin en même temps jaloux, savoir s'il était aussi protecteur qu'elle envers lui, que lui envers elle, c'est pas qu'elle n'avait pas confiance en lui cependant elle avait pas confiance à toute les greluches qui osait poser un regard sur le seul être masculin qu'elle aimait, bien sûr qu'elle aimait de passion, entre cousin et cousine, ils étaient tellement proche que la plupart qui ne connaissait pas leur lien de parenté, croyaient que ces deux là étaient ensemble, ce qui lui servait parfois à Lisa Rose pour dissuader toute tentative de la gente féminine autour de lui, allant même jusqu'à l'embrasser furtivement en public, non Lisa Rose n'avait pas honte de ce qu'elle faisait, elle avouait sans détour que si Jason ne faisait pas parti de sa famille, elle aurait pu très bien avoir des vues sur lui mais les choses n'en était pas comme cela, il a fallu que ses hormones féminins la pousse à faire la faute du siècle, bien sûr, elle en pensait beaucoup moin que ce qu'elle disait même s'il y avait quelque bribe de vérité là dedans

Comment se faisait-il qu'avec lui cela ne marchait pas, une démarche assurée et désiré, un regard de provocation, un sourire charmeur par ci par là, généralement, il y en avait plus d'un qui à l'heure qu'il est, était en train de lui baiser les pieds, de la supplier de rester avec elle, non à croire que ses manières de prendre un gars dans ses filets allait être plus difficile que cela, mais elle savait qu'elle avait presque réussi à l'avoir, bien sûr elle aurait pu rapporter à sa chère cousine les aventures trépidantes et fougueuse qu'elle a pu réussir à avoir avec le plus populaire mec de poudlard...après son cousin bien sûr, en parlant de ce dernier, elle imagina très bien sa tête dans laquel il se mettrait si par malheur il aura eu vent des paroles de Miller à son égard, elle ne préférerait même pas le savoir et le pauvre gryffon allait surement en baver parce qu'il fallait être fou et inconscient pour proférer de telle parole, sans peur de conséquence, envers l'héritière de Salazar, mais elle le laissa parler, ajoutant par là encore plus de répliques dans sa tête pour le lui rétorquer lorsque ce sera le moment propice

Elle buva ses paroles avec attention, étirant quelque rictus du coin de ses lèvres, à l'extérieur, elle était tout ce qu'il y avait de plus charmant face à de tel affront, à l'intérieur, elle hurlait de rage et de colère, le calme avant la tempête, préparez votre parapluie, il est annoncé une forte ouragan qui va se déverser sur tout Poudlard, cependant elle ne voulait pas tout de suite éclater sa colère, la voulant faire retarder du mieux qu'elle pouvait, se délectant narquoisement de ce qui était en train de se passer, non vous ne rêvez pas, le jeune gryffondor était bel et bien en train de l'humilier devant un tas de monde mais elle ne s'en préoccupa pas tant que ça, elle préparait silencieusement sa douce revanche qu'elle aura sur lui, mais certe son comportement devenait tellement contradictoire avec celui précédemment que c'était agaçant c'est cela? eh bien ouvrez bien les yeux et lisez entre les lignes, ce qu'il fallait faire à chaque fois pour comprendre les filles cependant avouez que les gars sont vraiment retardés du cerveau à ce jeu là, il vous faut donc un topo de la situation?

Alors qu'elle avait rencontré le jeune miller près du lac, s'en est suivit entre eux, un échange avec des répliques tout aussi provocante les unes que les autres, c'était partie pour un duel entre gryffondor et serpentard, encore une fois, cependant ce duel était autre que d'habitude et beaucoup plus interessant que de la baston ou quoique ce soit, tellement interessant que cet échange avait suscité des regards, des envieurs, des jalousies, des messe-basse, chacun faisant sa propre idée de l'échange verbale, après tout on ne pouvait rien faire pour ceux là, la jeune fille allait encore faire l'objet de rumeur dans l'école, ce qui n'était pas si différent que ça allait l'être pour le jeune rouge et or notamment cependant il a fallu qu'un baiser, qu'un seul baiser prolongé plus qu'il ne le fallait, pour que tout ses plans initial changea et tomba à l'eau, aussi bien au sens propre qu'au sens figuré, elle avait voulu, à partir de là, le faire craquer, le faire mettre à ses pieds, ce qui s'annonçer plus difficile qu'elle ne le croyait mais ne vous méprenez pas, la belle stevenson avait plus d'un tour à son sac et çe n'était pas certainement pas un petit bouffon de première qui allait lui contredire ou faire échec à ceci


Un virement totale de situation qui allait déséquilibrer le rouge et or complètement, certe, elle aussi, ne comprenait pas trop ce qu'elle allait faire, mais elle ne pouvait pas le laisser partir comme ça, satisfait parce qu'il avait soi disant réussit à l'humilier, ça allait lui coûter plus cher qu'il ne le croirait, cette petite mascarade est finie, au diable la fille plein de charme qui tentait de le faire craquer, pour ses beaux yeuxn qui tentait de le provoquer subtilement, elle allait se comporter comme elle se comporte avec ses camarades rouge et or, cependant un bon virement de situation se devait être une bonne interprétation et qui est plus bonne actrice que Lisa Rose? personne, déjà très tôt elle utilisait avec subtilité et aisance une telle manière de se jouer des autres qu'elle les manipulait presque, bien sûr seulement quand la situation se révélait imposante mais elle avait sût très bien jouer la bonne petite fille modèle que tout parents rêverait d'avoir et de se vanter auprès des invités mondaines que ses parents firent venir à la maison lors des gala tout aussi importante les unes que les autres, Lisa Rose avait dût promettre à ses parents qu'elle allait être tout ce qu'une petite fille snob et aristocrate bien élevé devait se comporter même si à l'intérieur elle hurlait, il a fallu qu'elle subisse des pires compliments qu'on lui fit à son égard mais ceux-ci n'avait d'autre résultat que de renforcer sa fierté, son égo et son orgueil

Elle continua à le regarder, chaque parole proférait, chaque geste de sa part, chaque mimique, eut en elle le résultat souhaité par le rouge et or, ces paroles qui était semblable à des coups de couteaux poignardé dans sa poitrine, elle était tout aussi choqué de ses paroles que ses actes eux mêmes, sa bouche trembla de colère, ses yeux ne réflétait rien d'autre que de la haine, la froideur, et le mépris, se moquer d'elle ouvertement comme cela, c'était surement l'idée la plus folle et la plus inconsciente qu'il n'ait jamais eu, il s'était jouer d'elle et allait le payer au prix fort seulement, comme le serpent, elle attaquait subtilement, elle attendit qu'il ait fini pour enfin reprendre son masque de froideur et d'impassibilité, baissant sa tête, faussement de honte et d'humiliation pour le faire réjouir de sa victoire, elle le sentit s'éloigner de lui, puis sans qu'elle ne cria garde, elle commença à rigoler doucement, puis de plus en plus fort, son rire christallin d'habitude si magnifique lorsqu'il éclatait de rire de bon coeur, n'était maintenant qu'en forme de ricane machiavéliques, elle rigola narquoisement et d'une façon moqueuse, elle prit silencieusement sa baguette et d'un geste vif et rapide comme l'éclair, elle le pointait déjà vers son interlocuteur qui commençait maintenant à gesticuler dans les airs, elle le fit retourner en arrière, la tête en bas, les pieds en l'air, elle s'exaltait déjà de contempler son regard qui exprimait la surprise et le choc, ouvrant la bouche pour commencer à s'exprimer, ce fut d'une manière sarcastique et narquoise

- mais regardez moi ça, il a pris de la graine le petit ! où comptait-tu aller "mon petit canard" ? t'avais osé croire que j'allais te laisser partir de si bon compte?

une petite provocation par là et sa allait certainement lui faire clouer son orgueil, avec un rictus moqueur du coin de ses lèvres, elle marqua un moment de pause, tout en continuant à l'affronter du regard, il était muet, silencieux, bien, qu'il continue comme cela, c'était parfait, ce qui allait faciliter Lisa Rose dans sa lancée

- sa y est maintenant on rigole plus? tu t'es bien défoulé chéri? t'a aimé ça, humilier les gens ouvertement, comme si t'avais en ton pouvoir le comportement de la personne en face de toi, mais ne te méprend pas sur mon compte mon chou, ne croit pas que tu m'aura comme tes prétendus conquête, les apparences sont trompeuses, je vaut mille fois mieux que vous parce que là tu t'es attaqué à la descendante de Salazar, la ruse, mon chèr, la ruse, tu connais ça ou il te faut un dictionnaire?

puis elle rompit le sort qu'elle avait sur lui, le ménageant pas et le faisant retomber lourdement sur le sol et s'approcha de lui à grand pas, l'enjamba et se mit sur lui, la baguette pointé contre sa gorge tout en caressant de son autre doigt le long de sa joue, ce qui contrastait avec la baguette pointé dans son cou, insistant encore plus l'appui contre sa gorge

- Comment t'a pu osé proférer cela? à côté de moi tu n'est qu'un vulgaire microbe, retiens bien ça Luke Miller

elle étira un sourire sarcastique et narquois, puis elle rigola légèrement quand elle se rendit compte que leur petit altercation était un peu trop visible à tous, bien qu'ils aient un peu trop vu ce qui s'était passé, il était maintenant temps de les laisser prendre congé, son regard se posa sur eux, toujours le gryffondor sous son emprise, elle haussa la voix d'un ton dure et inquiétant

- quelqu'un veut être le suivant? non ? DEGUERPISSEZ avant que je vous offre un aller simple à Ste mangouste !!

Lisa rose n'avait pas de problème pour se faire respecter auprès des autres élèves, ils connaissaient tous bien de ce qu'elle pouvait être capable, ils ne sont pas alors fait répéter 2 fois et ils étaient maintenant hors de vue




Spoiler:
 

_________________





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Miller
>> Look at Me__I'm so Perfect !
>> Look at Me__I'm so Perfect !
avatar

Masculin Nombre de messages : 35
Age : 28
Localisation : Cherche moi et tu me trouveras...
Date d'inscription : 03/02/2008

___PENSINE___
Niveau d'étude: 7ème année
Maison / Profession: Gryffondor
Rôle: Descendant de Godric Gryffondor
MessageSujet: Re: Rencontre fortuite ?! [PV Lisa]   Lun 23 Juin - 1:21

Plus il s’approchait de l’horizon, plus la journée lui paraissait belle. Il avait réussit à séduire une jeune femme très belle et en plus il allait pouvoir s’en vanter. Mais tout cela n’était rien en comparaison de la joie qu’il ressentirait lorsqu’il lancerait incognito, dans la ‘conversation’ avec son ami de toujours, McCain, qu’il avait mis sa langue dans la bouche de sa cousine adorée. Oh ça oui, il en deviendrait complètement digue ! Ses songes l’avaient emporté dans un monde idyllique et bien plaisant pour sa personne, toutefois les rêves ne durait jamais bien longtemps. C'était une idée bien connue. La créature dont il venait de faire l’éloge et qu’il avait rapporté à l’objet de sa gloire face à McCain venait de s’abattre sur lui. Voilà qu’elle revenait à la charge. Lui avait-il fait autant d’effet ? *Oh, je ne me métrise plus… Je suis si beau et si attachant qu’on ne peut se passer de moi lorsqu’on à goûté à mon charme universel* Ses répliques aussi muettes que ironiques ne l’empêchait pas d’être surpris de la tournure que prenait les événements. Quelle sorte de folle Stevenson devait être pour s’accrocher à lui de cette manière ?! Voilà déjà trois fois qu’il tentait désespérément de se détacher d’elle… Pourquoi ne le laissait-elle pas partir ? Soit son charme naturel éveillait en elle des sentiments nouveaux et indomptables soit elle était complètement folle. Il préféra la première solution bien que les deux soient réellement envisageables.

A peine eut-il le temps de dire ouf, qu’elle l’exhibait dans les airs un sourire malicieux sur les lèvres. Les mêmes lèvres qu’il avait embrassées quelques secondes auparavant. D’ailleurs étrangement, il les trouvait bien plus attirantes à cet instant… Mais il n’eut pas bien longtemps pour cogiter à cette réflexion. D’une part le sang commençait à lui monter à la tête, et impossible de réfléchir dans cette position. La seule chose qui lui était encore possible à vrai dire, était d’observer les yeux de la jeune femme. Et pour dire vrai à cet instant il ne s’agissait pas d’un réel éclat. Sa mine furieuse, ses yeux noires et particulièrement féroce Luke sut tout de suite que ses réflexions de tout à l’heure n’avaient pas du lui plaire. D’autre part, il était assez perturbé par sa condition il était complètement à la merci de la jeune Serpentard. En complète alarme. Sa baguette lui était difficilement accessible (d’ailleurs quoi qu’il entreprenne il se retrouverait à terre…) et pour lui rendre l’humilier d’avantage la moitié des élèves de Poudlard devaient être présent. Ce qui amènerait d’ailleurs l’autre moitié à l’apprendre peu de temps après cette petite confrontation.

En même temps d’autres idioties sortirent de la bouche de sa camarade…Intéressant comme ses propres mots doux pouvaient paraitre lourds lorsqu’il venait d’une autre personne. Souvent, le rouge et or se demandait s’il trouverait un jour quelqu’un qui lui conviendrait ? Après tout sa propre perfection l’amenait à chercher chez les autres la même sans jamais la trouver… Soit il se contenterait d’un minimum tel que ses idiotes de Poudlard, soit il finirait seul. Ou alors en compagnie de Stevenson, car malgré les apparences il sentait une ressemblance entre eux. Malheureusement, un amour vache était toujours plus divertissant et plus durable qu’une parfaite idylle. Et bien entendu, Luke se chargerait de rendre les choses compliqués et intéressantes. A cet instant, un bruit lourd résonna et fit à nouveaux tourner les regards sur les deux jeunes gens. Ce ne fut rien d’autre que son propre corps déjà endoloris qui atterrit sur le sol. Un gémissement s’échappa de ses lèvres. Il n’avait pourtant pas la réputation d’être docile, les matchs de Quidditch en témoignait, toutefois cette folle l’avait écrasé sur un sol dur et presque découvert de verdure. A présent, elle avançait à grand pas vers sa silhouette. Avait-elle peur qu’il s’enfuit ? Le Gryffondor eut un rire discret. Elle était habituée à ce type de comportement dans sa maison. Ce n’était guère étonnant et en même temps presque attendrissant. Il se chargerait de lui montrer comment agissent les courageux puisqu’elle accordait tellement de crédit aux valeurs de Salazar…

Elle enjamba son corps puis prit la place qu’il n’accordait qu’é ses conquêtes. Après tout, bien qu’il fasse tout pour l’éviter, elle rejoignait tout de même la place qui lui était prédestinée. C’était presque risible. Ses longs doigts filèrent sur ses joues tandis que son bâton favori tenait sa gorge bien en place. Bien qu’il soit en mauvaise posture, il ne pu refouler l’envie et le désir qui envahissait son corps. Elle était proche et se donnait à lui sans aucun problème tout en voulant sa vie. Du moins c’était ses petits fantasmes personnels qu’elle ne laisserait sans doute pas se réaliser. Lorsqu’elle reprit la parole, il ne put s’empêcher de répliquer.


Ca t’a vraiment touché Stevenson ? Je ne suis pas vraiment surpris, si ce n’est que je ne pensais pas compter pour toi à ce tel point…

Après un cri de lionne, les élèves quittèrent le parc avec mauvais air tandis qu’elle se retournait sur lui. Luke n’attendit pas de long discours. Il préféra reprendre la parole, ainsi il pensait contrôler totalement la situation bien que sa situation actuelle ne le prédisposait qu’à la mort.

Et moi que comptes-tu me faire exactement ? De toi à moi, va tu me forcer à t’embrasser ? Car bien que je ne soit pas en position de refuser je tiens à remettre les choses au point : je suis bien plus qu’un misérable microbe à tes yeux et je crois que tu me l’a mainte fois prouver depuis notre petit baiser.

Il passa sa langue sur ses lèvres puis fit glisser avec plaisir sa main libre sur le bras de la Serpentard. Lorsqu’elle sembla craintive qu’il se dérobe à nouveau, il la « rassura » en ajoutant quelques insinuations.

Arrête, je sais bien que tu n’es pas vraiment en colère ! Tu cherches seulement un moyen de t’approcher de moi… Pas besoin de t’expliquer ! Je comprends tout à fait. Je suis carrément irrésistible ! Mais tu n’as pas besoin de faire tant d’efforts et devant tout le monde… Il suffisait de dire que tu avais besoin d’affection. Tu me connais maintenant ? Tu sais que je ne refuserais telle faveur à aucune femme ?!

Après de « tendre paroles » et une grimace plus que révélatrice sur le visage de son amie, le Gryffondor la fit basculer brutalement sur le côté. Son bras sur le sien lui avait servis d’appui et ses quelques mots de prétexte pour la berner. Il fut facile de reprendre le contrôle. Bien qu’elle soit rudement douée pour le cheval, elle restait une femme. Une femelle faible et sans défense. Un sourire aux lèvres, ce fut au tour du Gryffondor de la renverser. Il l’opprima sous son poids puis serra son poignet afin de faire glisser sa baguette sur le sol. Lorsqu’il eut réussit (à grande peine), il rejeta le précieux bout de bois de mademoiselle assez loin pour percevoir la panique sur son doux visage enfantin.

Que se passe-t-il Stevenson ? Tu paniques ? Mais pas la peine de t’en faire ma chérie ! Ce n’est pas parce que tu m’as humilié devant toutes mes futures conquêtes et devant de futurs esclaves à mon service que je vais entrer dans ton jeu ! Ce serait bien trop… prévisible. Et tu sais à quel point je déteste ça !

Il passa le dos de sa main sur son visage et l’embrassa avec douceur. Elle avait beau en vouloir à sa vie, elle embrassait rudement bien. Et en plus il serait idiot de ne pas profiter de cette situation. Toutefois il s’empêcha de fermer les yeux, elle pourrait encore profiter de cet instant de faiblesse pour reprendre le dessus. Dans cette situation il ne s’agissait même pas d’une façon de parler. Lorsqu’il mit fin à leur baiser ce fut pour reprendre son souffle. La jeune femme pouvait se montrer bien plus dangereuse et imposante que prévu. Sa main s’égarait sur sa cuisse dans un premier temps puis ses lèvres suivirent et se collèrent une fois encore sur les siennes. Son autre main la maintenait au sol, lorsque ses lèvres écartèrent progressivement les siennes. Le Gryffondor avait du mal à savoir si elle appréciait ce moment car elle ne disait rien et remuait que peu. Son poids sur son corps frêle était peut-être un problème ? Malheureusement même s’il s’agissait du dit problème Luke n’était pas prêt au sacrifice. Cet instant était bien trop idyllique. Il en profitait et aimait en jouir sans le moindre ennui de conscience.

Bien qu’il connaisse l’étendu du sacrifice et du risque, ses lèvres s’aventurèrent le long de son cou puis à nouveau sur ses lèvres entrouvertes. Un pur instant de bonheur et d’évasion. Plus aucun bruit à l’horizon, Stevenson s’était chargée de cela. Il sentit son corps basculer en douceur ; elle reprenait les choses en main apparemment. Le danger se ressentait et il refit obstacle à celui-ci malgré son désir frivant de connaître la suite des événements. Il maintenu la jeune femme au sol puis ouvrit les yeux et attrapa sa propre baguette.


Tu m’envoi désolé ma petite Rose, mais je dois m’en aller. Je ne veux surtout pas faire face à ta colère après ça, ça gâcherait absolument tout !

D’un rapide coup de baguette, il l’immobilisa et se releva. Un tendre sourire sur les lèvres, il déposa sur les siennes un dernier baiser puis repartit. Il croiserait sans doute une de ses esclaves au passage et lui demanderait de la délivrer. Mais en attendant, il devrait digérer leur petite entrevue tout en cernant l’ambigüité de leur relation qu’il aimait tant.

[HJ : Voilà mon poussin il te reste plus qu’à clôturer ! Excuse-moi de mon retard de réponse, je pense que tu sais pourquoi ça a été aussi long Wink On se retrouve pour un nouvel RP dés notre retour de vac’, pour ‘éclaircir’ la situation ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre fortuite ?! [PV Lisa]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre fortuite ?! [PV Lisa]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sauvetage raté (Alwin, Keylo, Lisa, Ilialis, Calista)
» Lisa Lewis (fiche refusée)
» LISA caniche toy noire 14 ans (21) ADOPTEE
» Le cottage de Lenwë & Lisa
» Présentation LiSa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.: Aparecium | Quand la vérité éclate :. :: .: POUDLARD (Extérieur) :. :: Parc-
Sauter vers: