AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerGroupesMembresConnexion

Partagez | 
 

 .: Aaron L. J. Hamilton || A beautiful Lie :.

Aller en bas 
AuteurMessage
Aaron L. J. Hamilton
Nouveau Membre
avatar

Masculin Nombre de messages : 1
Age : 28
Date d'inscription : 18/06/2008

___PENSINE___
Niveau d'étude: 7ème année
Maison / Profession: Serdaigle
Rôle:
MessageSujet: .: Aaron L. J. Hamilton || A beautiful Lie :.   Mer 18 Juin - 21:22


It's a beautiful lie
It's the perfect denial
Such a beautiful lie to believe in
So beautiful, beautiful it makes me


I. Présentation Générale

    Nom : Hamilton
    Prénoms : Aaron Lyle James
    Age et Année : 18 ans & Septième année
    Date de naissance du personnage : [nous sommes en 1999] 13 février 1981
    Liens sur le forum : Fils de Peter & Lena Hamilton
    & Ainé d'Elysha, Oryane & Alex Hamilton


II. Description Physique

    Aaron regarda son visage dans la glace de la salle de bain. C’était le visage d’un jeune homme dont les traits semblaient inhabituellement tirés, la fatigue avait sans doute joué sur lui, une fois de plus. Des cernes donnait un reflet violet à ses yeux. De beaux yeux bleus dont sa mère était si fière, des yeux bleus qui ressemblaient tant à ceux de sa petite sœur, des yeux bleus dont il devrait être fier lui aussi pourtant ça n’était pas le cas. Il aimait le fait que ces yeux bleus le rende si ressemblant à sa petite sœur qu’il adorait, mais il n’avait jamais été très fier de ses yeux. Des yeux sont des yeux. Et les siens ne font qu’attirer les filles autour de lui. Aaron n’aime pas trop ça. En fait, il avait aimé leur effet sur les filles à l’adolescence, mais devenir un séducteur n’est pas vraiment une chose dont on peut être fier, n’est-ce pas ? Son nez était rond, plutôt petit, ce n’était le nez de quelqu’un à fort caractère, pas le nez aquilin que possède les grands de ce monde. Non, celui de Aaron était petit et mignon, il était plutôt féminin, il l’avait hérité de sa mère et non de son père. Pourtant il aimait ce nez. Sa mère n’arrêtait pas de lui faire des bisous d’esquimaux lorsqu’il était petit, comment ne pas aimer ce nez alors ? Quand aux lèvres du jeune homme, elles étaient fines, pouvant prendre un pli fort méchant s’il le voulait ou se fendre en un sourire généreux. C’était des lèvres faites pour manipuler. Des lèvres de séducteur. Aaron détestait son apparence de séducteur, il la détestait parce qu’elle était si vrai. Les miroirs ne mentent jamais. Sa mère lui disait ça aussi lorsqu’il était petit. Mais elle aimait tout en lui. Les mères vous trouvent toujours tellement beau, tellement mignon. Elles ne voient pas les défauts chez vous. Pourtant Aaron voyait les siens avec tellement de clairvoyance dans le miroir. Il pencha son visage vers l’évier et s’aspergea d’eau. Il avait besoin de s’éveiller. Il avait encore mal dormit. Encore fait ce maudis cauchemar. Cela ne s’arrêterait donc jamais ?
    Relevant son visage, Aaron se dirigea vers la douche. Malgré le fait qu’ils étaient une famille assez nombreuses, quatre enfant, chacun possédait sa propre salle de bain. Heureusement, car Aaron n’avait pas envie qu’une de ses sœurs débarque à l’improviste alors qu’il était nu comme un vers. Et, en fait, il n’avait pas non plus envie que son frère pointe le bout de son nez. S’il était protecteur envers ses petites sœurs et son petit frère, il avait souvent besoin de se retrouver seul. Surtout après avoir passé une aussi mauvaise nuit. Il entra dans la douche. L’eau coulait sur son corps musclés. Il ne faisait rien comme sport. Même pas le quidditch, il n’était pas très bon sur un balai. Pourtant son corps était musclé. Au moindre effort, ses muscles entraient en action. Il n’avait jamais compris pourquoi il avait cette chance et pas les autres. De même, il ne prenait jamais un grammes lorsqu’il mangeait trop gras alors que ses petits sœurs se plaignaient toujours de devoir faire un régime. Mais peut-être que sa mère avait raison. Que les garçons perdent plus facilement du poids que les filles. Peu importait. L’eau glissait sur son corps, l’eau le réchauffait, elle effaçait les mauvais rêves. Il laissa l’eau glisser dans ses cheveux. De long cheveux noirs. Aaron portait toujours une coupe de fille comme disait son père d’un ton moqueur mais guère méchant. Ca lui donnait un look de mauvais garçon, chose qu’il ne désirait pas, pour d’autre un look de vagabond. Il aimait déjà plus cette image. Mais le fait était qu’il se trouvait vraiment une sale tête avec les cheveux courts.
    Sortant de la douche, Aaron passa peu de temps à s’essuyer. Il n’était pas du genre à s’emmitoufler sous sa serviette épaisse. Il préférait tellement plus être prêt rapidement pour rejoindre sa famille pour le petit déjeuné. Ebouriffant ses cheveux, le jeune homme pris une chemise blanche qu’il laissa entrouverte à mi-torse et passa un pantalon noir. Il n’aimait pas trop les looks étrange comme peuvent en avoir certains sorciers. Aaron aimait la simplicité d’une chemise blanche et d’un pantalon noir. Il passerait sa cape de sorcier sur ses épaules lorsqu’il sortirait. L’ensemble serait blanc et noir. C’est assez classe et chic. Pas vraiment correspondant à son caractère mais plus à l’image que le jeune homme veut donner, celle d’un élève modèle.


III. Caractère

    Le jeune homme descendit doucement l’escalier. Il se sentait mieux. Il pouvait oublier à présent l’horrible rêve qu’il avait fait cette nuit. Les rêves sont fait pour qu’on les oublie une fois le soleil levé. Mais pour le jeune homme ce n’est pas toujours le cas. Parfois ses rêves viennent le troubler durant la journée. Il ne voulait pas que sa journée soit troublée. C’était la dernière passée avec ses parents avant qu’il ne rejoigne Poudlard pour une nouvelle année, pour sa dernière année. Il se sentait un peu anxieux vis-à-vis de cette dernière année. Tout d’abord il y avait son poste de préfet. Il voulait devenir préfet en chef cette année mais ne savait pas ce que serait sa vie étudiante avec de nouvelle responsabilité. Mais préfet en chef ! Quelle image il aurait alors. Il était déjà l’élève modèle aux yeux de tous à Poudlard. Les professeurs pensaient qu’il était sage et studieux. Quelle image bien idéale comparée à son véritable caractère. Mais comment leur en vouloir se tromper ainsi ? Après tout, Aaron avait tout fait pour qu’on le prenne pour un élève des plus studieux. Il ne voulait pas qu’on croit qu’il est capable de faire des bêtises comme tout les autres, qu’il soit capable de se transformer en séducteur, véritable loup. Il ne voulait pas que cette image, pourtant réelle, ternisse son avenir. Parce que comme la plupart des sorciers de son âge, le jeune homme rêvait de devenir auror.
    Ses notes exceptionnelles, tout le monde les salue. On lui promet déjà un avenir sans ombre. Aaron sait que c’est impossible. Que les ombres sont une partie de la vie, qu’elles seront toujours là. L’année dernière avait été si sombre. Tant de personnes avaient disparues. Mais Aaron n’était pas de nature à inquiété les autres. Au contraire, il était des plus rassurants autant pour sa famille qu’il protégeait avec férocité, que pour ses professeurs auquel il tenait à conserver une image de bon élève auprès d’eux. Leur avis importait énormément pour le jeune homme. Il voulait que ses professeurs aient une bonne image de lui. Et lorsqu’il se comportait de manière tout à fait contradictoire avec son image, il veillait à ce qu’aucun professeur n’en soit témoin. L’image qu’il avait, il ne la gardait que pour ses professeurs et les autres préfets. Ses amis le connaisse sous son vrai jour. C’est d’ailleurs avec eux qu’il fait ses véritables bêtises. Des blagues parfois malheureuses surtout pour ses victimes. Des nuits passées à séduire une jolie fille rien que pour le défi. Le jeune homme réalise souvent, mais toujours trop tard, à quel point il peut blesser les autres lorsqu’il agit ainsi. Mais il est incapable de s’arrêter. Il a besoin de cette part de liberté, de laisser sortir le loup, sinon il se sentirait prisonnier de cette image d’élève modèle.
    Rejoignant la table du petit déjeuné, le jeune homme ne pu s’empêcher de jeter un coup d’œil presque d’inspecteur à ses deux sœurs ainsi qu’à son frère. Il guettait chez eux le moindre signe de fatigue. Ont-ils bien passés la nuit ici ? ou ont-ils fait le mur ? Lorsqu’il était sur la fin de l’adolescence, ses parents pouvaient compter sur lui. S’il sortait, aucune chance pour que ses sœurs ou son frère puissent le suivre. Aaron surveillait toujours ses arrières avec méfiance. Il ne voulait pas que ses sœurs deviennent comme lui, fassent les mêmes bêtises que lui. Elles avaient la chance de ne pas être les ainés, de ne pas avoir de responsabilité, elles n’avaient pas besoin de lâcher le loup. Et puis, il se sentait tellement responsable d’elles et de son frère. S’ils leur arrivaient la moindre chose… il s’en voudrait mortellement. Il savait qu’il pouvait devenir lourd aux yeux de ses frères et sœurs, mais il n’aimait pas ignorer où ils étaient longtemps. Il avait besoin de savoir ce qu’ils faisaient. A Poudlard, ses parents ne pouvaient plus les surveiller, veiller sur eux. Cela était à présent le travail de Aaron. Il ne perdrait plus jamais un proche, plus jamais.


IV. Historique

    A suivre…


V. Formalités

    Avatar : Jared Leto
    Codes :
    Profil & Feuille de Personnage : Fait.


VI. Hors Jeu

    Prénom & Age : Sophi@, 20ans
    D'où connaissez vous le forum : J’y suis Angélique, j’avais disparu et je suis revenue.
    Ce qui vous a incité à vous inscrire : Bah euh… comment dire… je peux pas resister à l’appel des yeux bleus de Jared Leto.
    Note globale que vous y atribueriez : 8/10.
    Suggestions diverses : Design un peu trop clair pour mes yeux qui préfère les forum foncé, mais sinon ça va lol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
.: Aaron L. J. Hamilton || A beautiful Lie :.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi Lewis Hamilton est il aussi detesté?
» The third temptation [Aaron]
» Aaron Ekblad
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.: Aparecium | Quand la vérité éclate :. :: .: INSCRIPTION À POUDLARD :. :: La grande Cérémonie-
Sauter vers: