AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerGroupesMembresConnexion

Partagez | 
 

 Lecture tranquille ? Non , pas vraiment! | PV Elysha |

Aller en bas 
AuteurMessage
Rebecca C. Andrews
Beautiful , Sexy &&. Mysterious
Beautiful , Sexy &&. Mysterious
avatar

Féminin Nombre de messages : 22
Age : 24
Localisation : Je suis avec Alex , toujours. Pourquoi veux-tu savoir ça?
Date d'inscription : 19/05/2008

___PENSINE___
Niveau d'étude: 4ème année
Maison / Profession: Poufsouffle/Étudiante
Rôle: Elève de Poufsouffle
MessageSujet: Lecture tranquille ? Non , pas vraiment! | PV Elysha |   Lun 19 Mai - 21:41

    Qu'est-ce qu'elle commençait mal cette journée de malheur ! Une misère affreuse pour se levée et une autre pour se décidée à sortir. Bah quoi ? Il faisait beau , le soleil brillait fort dehors. Il fallait bien en profiter , ce n'était pas tout les jours qu'un temps aussi magnifique s'annonçaient pour nous tous. C'était tout de même rare que le soleil éclatant se montrait, ces temps ci. On avait beau être en Mai , la pluie tombait quand même ainsi que la neige était toute fondue , déjà. Le soleil traversait les fenêtres de son dortoir. Ils avaient beau être près des cachots , ils pouvaient y appercevoir la lumière du jour. C'était bien se qui avait réveillé Rebecca , ce jour là. Vraiment , là c'était trop! De plus , elle n'avait pas cours aujourd'hui. Elle sentait que ça allait être vraiment ennuyant... très ennuyant. Elle décida enfin de sortir de son dortoir. Elle se décida pour de bon , cette fois. Elle était déjà prête. Déjà maquillée , coiffée et habillée. Elle n'avait rien à faire! Elle décida donc d'aller lire dans la salle commune. Elle prit son livre puis alla s'asseoir bien confortablement et commença sa lecture. C'était l'histoire d'une jeune fille qui se faisait enlevés par des kidnappeurs qui voulaient avoir une rançon d'environ 8 millions. Le livre était vraiment captivant, du début à la fin. Un passage du livre était « Amélie , prisonnière de ces deux kidnapeurs , pleurait à chaude larmes. Elle ne pouvait les retenirs. Elle voulait retrouvé sa maison et ses parents ainsi que sa vie. Elle en avait marre d'être prisonnière d'eux. Elle essaya donc de réfléchire à un moyen pour sortir. » Cette phrase était plus ou moins étrange , selon Reb'. Ce livre en question s'apellait Enlèvement brusque. Brusque , ça oui. La jeune femme se faisait kidnappée au début du livre. Le suspense par contre durait jusqu'à la fin!. Puis soudain , Rebecca Crystal entendit son ventre gargouiller. Elle décida donc de se rendre à la grande salle pour manger.

    Elle s'installa à la table des Poufsouffles. Beaucoup de monde y étaient et le déjeuner était à présent servit. Elle mangea à sa faim donc suffisement puis alla vers les salles de bains pour se nettoyer les mains et les dents. Elle n'aimait pas être salle. Elle n'était pas comme ça. Enfin seulement quelques fois. Lorsqu'elle était avec Alex , elle était une autre personne. Elle se sentait libre de faire se qu'elle voulait et de se laisser aller. C'est aussi pour ça qu'elle aimait Alex autant. Il la libérait de tout ses problèmes. C'était merveilleux. Rebecca se nettoya aussi le visage de fond en comble. Elle alla ensuite chercher son livre dans la salle commune puis elle se dirigea vers le Parc. Elle avait envie de lire un bon livre , donc de continuer le sien. Elle avait besoin de se relaxer. Elle était déjà anxieuse comme ça. Fallait pas rempirer son cas ! Pourquoi était-elle anxieuse ? C'est très simple : Elle avait deux interrros après demain. Donc pour elle , c'était d'une importance capitale. Sur le chemin qui la menait au parc, elle y croisa nombreuses connaissances , dont Jessica Evans avec qui elle avait parler un peu. C'était une bonne connaissance. Elle était contente de l'avoir rencontrée.. Elle sentait qu'elle allait vite se liée d'amitié avec elle. Rebecca arriva vite au parc. Normal vu la vitesse dont elle avait entreprise. Elle marchait d'un pas rapide mais en même temps, lent. Elle ne voulait pas s'asseoir maintenant et commencer directement à lire. Elle voulait plutôt relaxer un moment!

    Mais après tout , à quoi servait la lecture? À relaxer ? Donc elle décida enfin d'aller lire. Qu'elle était difficile , Rebecca -_-'. Elle alla donc s'installer confortablement sur un banc , croisa les jambes et repris sa lecture là où elle s'était arrêtée. « Amélie sortie de sa cachette. Elle était bien heureuse que les kidnappeurs dorment. Ils étaient deux , et elle seule. C'était donc un peu dur de trouver un plan. Mais elle réussis à en pondre un après 5 minutes. Elle sortie par la fênetre de sa chambre , là où ils la tenaient prisonnière. Mais elle ne put aller trop loin car les kidnappeurs la blessèrent à la jambes en lui faisant des écorchurent. Elle décida donc de laisser tomber la fuite , pour le moment et d'attendre qu'ils la tue pour qu'elle puisse mourir seule et abandonnée...»



    [HJ : Désolée pas super comme début. Me rattrape aux prochains =)]




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elysha T. R. Hamilton
♦ So Admin | So Ely ♦
♦ So Admin | So Ely ♦
avatar

Féminin Nombre de messages : 341
Age : 26
Date d'inscription : 12/01/2008

___PENSINE___
Niveau d'étude: 6ème année
Maison / Profession: Mon Ancêtre a fondé la Maison de la Connaissance...Comment pourrais je ne pas y être ?
Rôle: Descendante de Rowena Serdaigle =p
MessageSujet: Re: Lecture tranquille ? Non , pas vraiment! | PV Elysha |   Jeu 22 Mai - 21:54

Des milliers de bras tendus
Dans le vacarme de ma venue
Mon dieu, qui je suis ?
J'ai laissé ma solitude
Ma maison est un véhicule
Sur mon passage on jure, on crie
Je suis perdu à jamais dans une autre vie


Matin ensoleillé, Matin pluvieux, Matin venteux... Tout les matins se ressemblaient désormais. Alors qu'il y a quelques mois encore, chaque journée à son commencement était la promesse d'heures douces, quel que soit le temps extérieur, quelques heures avec ceux qu'elle aimait. Des heures de cours se succédant à d'autres heures de cours, rassasiant en parti la soif de Connaissance de la petite Serdy. Entre deux couloirs, elle riait avec Shay, Oryane et Aaron, s'amusant de tout. Insouciance et Légèreté... Discrétion et Assurance. Rester en arrière plan, ne pas se montrer, se dévoiler. Voila qui allait très bien à la timide blondinette, trait de caractère qui exaspérait parfois Aaron tant sa cadette était douce et fragile, petite poupée de Porcelaine ne réclamant que le calme de l'ombre de ceux qu'elle aimait, le soleil de printemps. Contrairement à Aaron, le Préfet en Chef de la famille, Oryane, qui attirait les gens avec sa mine ouverte et souriante, et Alex, la boule d'énergie infatiguable, seule Ely pouvait passer inaperçu, se glissant à l'insu de tous là où le désirait. Mais cela n'était plus possible. Chaque jour, les regards se fixaient sur Oryane, sur elle, sur la paire si semblable qu'elles formaient. Récemment, à l'abri des regards, dans les bras de sa moitié et de Mary, une camarade de dortoir, elle avait fini par craquer.

Et depuis cette crise de nerf, au sens propre du terme, peu à peu, l'adolescente pleine de vie qu'elle était autrefois, qui avait d'ailleurs fêté son dix-septième anniversaire un mois auparavant, était en train de dépérir. Ses cheveux bouclés et dorés, toujours soigneusement coiffés étaient désormais plus plats, moins brillants, plus pâles, moins soignés. C'était le même schéma sur tout le reste de sa personnalité. Elle ne prenait plus autant soin d'elle qu'avant, s'isolant le maximum de temps, loin même de Shay et Oryane. Ce nétait de toute façon plus qu'une ombre qui les suivait d'un cours à l'autre. Tel un tableau de maitre que les regards abîment, telle ces peintures rupestres que l'oxygène des curieux défraichissent, Elysha se sentait diminuée par cette multitude d'yeux, qui, où qu'elle allat la suivait de leurs regards indiscrets, s'interrogeant sur elle. Et tout ça à cause de quoi ? De cette foutue "Grande Révélation".


Je n'sais plus qui je suis
Je tremble un peu, je prie
On m'aimait bien dans ma rue
On me juge dans mon pays


Certes c'en était une, de Révélation, et quatre vingt dix-neuf pourcent de la population sorcière avait été stupéfaite, non, cent pourcent. Seulement, un pourcent de cette communauté avait vu sa vie bouleversée par cette nouvelle. On ne leur avait rien d'avance, ils avaient été pris de cours, photographié sur le vif, alors qu'ils apprenaient seulement la nouvelle à la radio. Mais et s'ils n'avaient pas allumé le poste ce soir de Noël ? Les aurait on laissé rentrer à Poudlard, sans même leur apprendre qui ils étaient ? Qui ils étaient, la blondinette s'en moquait bien au final. Elle ne le savait plus en réalité. Elle croyait être Elysha Tatiana Rachel Hamilton, Serdaigle sans histoire, malgré qu'elle soit la fille d'une prof et la soeur cadette du Préfet en Chef de leur Maiso, mais rien de plus. Une adolescente comme els autres qui ne demandait rien à personne, pas une bête de foire que tous dévisageait dans les couloirs ! Des six hamilton, elle était sans aucun doute celle qui vivait le plus mal leur nouvelle notoriété. Bien qu'elle n'en ait pas parlé avec ses parents, elle les savait forts, solides face à tout cela. Aaron, l'exhubérant Aaron savait faire face avec brio, Oryane ne lui cédant en rien la place, quitte à s'adresser à tout Poudlard pour demander un peu de paux. Mais Alex et elle vivaient très mal depuis maintenant six mois. Son jeune frère ayant néanmoins l'avantage d'avoir Rebecca. La blondinette n'avait vu que quelques fois la jeune Poufsouffle mais elle la savait être quelqu'un de simple, bien loin de toutes ces midinettes qui tournaient autour de leur ainé, souhaitant profiter de sa récente célébrité. Il préférait das le doute s'abstenir de sortir avec quelqu'un, le fier Préfet n'aimant pas qu'on se moquat de lui. Oryane appliquait à peu près la même règle. Elysha, elle, restait loin de ce choix, ne rêvant de toute façon que d'une seule et unique personne qui lui resterait probablement inaccessible.

Rebecca... Elle était là d'ailleurs, sa chevelure brune lustrée penchée sur els pages d'un roman. Une fois de plus, la blondinette était dehors bien tôt. Mais dans ces nuis hantées de cauchemars et angoisses qui l'assaillaient, elle préférait encore être à l'air frais qu'enfermée, entre deux couverture,s cherchant un sommeil réparateur qui ne servirait qu'à exprimer plus encore ses peurs informulées. Elle ne s'assit pas. Pour une fois qu'on ne la regardait pas... Autant en profiter. Ses mèches blondes étaient libres, fait rarissime et voletaient au gré de la brise matinale qui emportait sur son passage les pétales colorées des plantes du parc qui planaient ensuite, se posant dans l'herbe encore humide de rosée sur laquelle se reflétait le soleil matinal.


Tout en haut de l'édifice
Brillant sous les lumières fatices
Je n'vois plus mon chemin
Aujourd'hui j'ai tant d'amis
Où sont ceux qui m'ont vu grandir ?
Je les ai vu partir
Je suis perdu à jamais dans mon avenir

_________________

So ElySo Juste Me
Stop To Protect Me Like That Aaron ! I'm Not A Porcelain Doll
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aparecium.forumactif.fr
 
Lecture tranquille ? Non , pas vraiment! | PV Elysha |
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 8061 participants recoivent leur certificat de lecture et d’écriture en créole
» Quoi de plus tranquille que d'être seule dans un parc ? [PV Luuna Mc Gregor]
» Nuit tranquille..
» Jeux vraiment trop drole!!!
» La vie n'est qu'un long fleuve tranquille (ou pas)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.: Aparecium | Quand la vérité éclate :. :: .: POUDLARD (Extérieur) :. :: Parc-
Sauter vers: